screenshot

Porsche 911 (997) GT2 RS

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2010
MOTEUR : 6 à plat
CYLINDRÉE : 3600 cm3
VITESSE MAX : 330 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 620 à 6500
POINTS FORTS

Performances
Rapport poids/puissance
Mise au point châssis
Bestiale

POINTS FAIBLES

Sonorité moteur

Partager la fiche

En gagnant deux lettres supplémentaires, la 911 (996) GT2 RS se transforma en véritable supercar. Avec ce monstre de 620 ch, même une Carrera GT ne suffisait plus pour rouler aussi vite sur circuit.

Née avec la génération 993, la déclinaison 911 GT2 reprenait grosso modo le châssis de la 911 Turbo sans sa transmission intégrale, mais avec plus de chevaux sous le capot. Qu’on parle de la 993, de la 996 ou de la 997 phase 2, la GT2 désignait invariablement une 911 plus violente que vraiment sérieuse. Une machine capable de se catapulter en ligne droite, mais aussi d’asséner de sacrées ruades à son conducteur. Après trois moutures pour le moins fougueuses, Porsche abandonnait justement cette GT2 au profit d’une inédite GT2 RS en forme de chant du cygne de la génération 997. Et si la formule de base restait la même que pour les GT2 précédentes, à savoir l’augmentation des performances du flat-six turbo et une transmission aux seules roues arrière, la méthodologie employée se rapprochait franchement des techniques déjà utilisées pour la GT3 RS.
Toujours limité à 3,8 litres de cylindrée, le flat six suralimenté de la GT2 RS gagne pas moins de 89 ch pour atteindre au total 620 ch, soit 8 de plus que feu la Carrera GT à moteur V10. Descendant direct de la 911 GT1 victorieuse aux 24 Heures du Mans en 1998, ce bloc reçoit un circuit de refroidissement amélioré alors que ses turbos à géométrie variable soufflent à 1,6 bar, soit le double de la pression de suralimentation d’une 911 Turbo. Quant au couple maximum, il grimpe à 70 mkg dès 2250 tr/mn, ce qui permet d’expliquer en partie les performances de la bête. En partie seulement, car cette hausse de la puissance se combine à de profonds efforts d’allégement. Avec une masse revendiquée de 1370 kg, elle gagne en effet 70 kg par rapport à la précédente GT2. Le capot et les ailes avant font désormais la part belle à la fibre de carbone, alors que la mécanique reçoit un volant moteur simple masse. L’échappement en titane, la batterie lithium-ion et les vitrages de custodes en matériaux synthétiques contribuent eux aussi à supprimer quelques kilos de la balance, tout comme l’intérieur plus dépouillé que celui des autres 911.

10” plus vite que la Carrera GT

Les voies avant élargies du monstre, qui pèsent beaucoup dans l’équation dynamique, profitent d’une suspension allégée montée sur rotules et dotée d’un amortissement piloté spécifique. Le train arrière bénéficie lui aussi d’améliorations visant à raffiner le contrôle dynamique, et les Michelin Pilot Sport Cup de 325 de large font appel à un mélange de gommes sur mesure. Seul point délibérément sacrifié pour des raisons de refroidissement moteur, l’aérodynamisme génère moins d’appui que celui de la GT3 RS. Il augmente néanmoins la portance négative de 60 % depuis la GT2.
Volant en main, les performances terrifiantes sur la fiche technique se retrouvent bien en ligne droite. Les reprises entre 80 et 240 km/h impressionnent le plus, et le rapport poids/puissance exceptionnel ferait trembler une Ferrari 599 GTO. Surtout que contrairement à la GT2, la GT2 RS sait aussi se montrer rigoureuse et réellement efficace sur circuit. Sur la boucle nord du Nürburgring, elle réalise un temps de 7’18, soit 10” de mieux que la Carrera GT. Certes, le couple abondant dès les plus bas régimes impose toujours de ne pas badiner avec les fondamentaux de la conduite sportive. Mais son contrôle de stabilité à deux positions (normal et sport) permet de prendre confiance, alors que sa désactivation complète autorise de superbes dérives facilement contrôlables. Si ces dérives arrivent tout de même assez tôt, l’efficacité dynamique de la GT2 RS rappelle le monde de la compétition automobile. Le grip, la motricité et la puissance de freinage permettent vraiment d’abattre des chronos record, y compris sur de longues durées. Grâce à un toucher de route brillant et un amortissement bien calibré, elle vous aide à doser très précisément la puissance. Elle paraît même plus utilisable au quotidien qu’une GT3 RS! Reste un problème inhérent à sa motorisation suralimentée : une zone rouge (en dessous des 7000 tr/mn) inévitablement moins enivrante que celle de sa soeur GT3 RS au flat-six atmosphérique. Au final, cette série limitée à 500 exemplaires se focalise vraiment sur la performance pure. Tant pis pour le chant du flat-six à près de 9000 tr/mn…

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
6 à plat
Disposition
Porte-à-faux arrière
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
3600
Alesage x Course (mm)
100,0 x 76,4
Rapport volumétrique
9,0 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Deux doubles (calage variable admission)
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
Non communiqué
Suralimentation
Biturbo
Lubrification
Sans (moteur électrique)
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
620 à 6500
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
700 de 2250 à 5500

Régime maxi (tr/mn)

6750
Vitesse maximum (km/h)
330
0-100 km/h annoncé
3”5
0-100 km/h mesuré
-
0-200 km/h annoncé
9”8
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
-
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
-
Consommation moyenne (l/100km)
11,9
CO2 (g/km)
284
Année de sortie
2010
Prix à sa sortie
239 589 €
Puissance fiscale
55
Options principales
Navigation
Pack Clubsport
Pack Carbone
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
Porsche 911 (996) GT3
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
284 900 €
porsche 718 boxster rs occasion 3
Porsche 718 Spyder RS
Mise en circulation : janvier 2024
144 900 €
porsche 991 gt3 occasion 2
Porsche 911 (991) GT3
Mise en circulation : août 2015
76 900 €
porsche boxster 981 gts occasion 3
Porsche Boxster (981) GTS
Mise en circulation : janvier 2016
254 900 €
porsche 992 gt3 2 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : février 2022
157 900 €
porsche 991 2 gts occasion 2
Porsche 911 (991/2) Targa 4 GTS
Mise en circulation : février 2018
274 900 €
porsche 992 gt3 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : juin 2023
245 000 €
porsche 997 gt3 rs 1
Porsche 911 (997/2) GT3 RS
Mise en circulation : janvier 2011
254 900 €
porsche cayman gt4 rs 1
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : décembre 2022
244 900 €
porsche 992 cs gts cabriolet 3
Porsche 911 (992) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : juin 2023
249 900 €
porsche cayman gt4 rs rose 1
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : septembre 2023
158 200 €
porsche 991 c4 gts cabriolet 3
Porsche 911 (991) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : avril 2015
244 900 €
porsche 991 gt3 rs weissach 1
Porsche 911 (991/2) GT3 RS
Mise en circulation : mai 2019
179 900 €
porsche 991 gt3 rs occasion 3
Porsche 911 (991/1) GT3 RS
Mise en circulation : septembre 2016
64 900 €
porsche macan gts occasion 3
Porsche Macan GTS
Mise en circulation : février 2017
79 900 €
porsche 997 turbo occasion 2
Porsche 911 (997) Turbo
Mise en circulation : mai 2007
74 900 €
porsche 981 cayman gts occasion 1
Porsche 981 Cayman GTS
Mise en circulation : novembre 2014
64 900 €
porsche 928 gts occasion 3
Porsche 928 GTS
Mise en circulation : juin 1992
67 900 €
porsche 996 40 jahre occasion 3
Porsche 911 (996) 40 Jahre
Mise en circulation : février 2014
31 900 €
porsche 968 cabriolet occasion 1
Porsche 968 Cabriolet
Mise en circulation : novembre 1992
239 900 €
porsche 992 gt3 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : août 2021
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.