Porsche 911 (997) GT3 RS

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2006
MOTEUR : 6 à plat
CYLINDRÉE : 3600 cm3
VITESSE MAX : 310 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 415 à 7600
POINTS FORTS

Agrément moteur
Ambiance course
Relative polyvalence
Commande de boîte
Motricité exceptionnelle

POINTS FAIBLES

Ecart de performances VS GT3

Partager la fiche

Par rapport à ses aînées, la Porsche 997 GT3 RS ajoutait beaucoup de couleur mais surtout un tempérament pour puriste et des performances qui en font une redoutable alternative aux meilleures super-sportives du monde et une compagne idéale pour pistards.

Comme la précédente 996 GT3 RS ou la Carrera RS de la génération 993, la 911 GT3 RS type 997 touche à ce qu’il y a de plus sacré dans la dynastie de la célèbre sportive allemande. Elle reprend la même recette de base que sur la mouture 996, à savoir un allégement maximal de son châssis, des réglages de suspension plus agressifs et une augmentation de l’appui aérodynamique en plus d’une motorisation légèrement plus puissante, histoire d’en faire la version la plus à l’aise de toute la gamme sur circuit. Mais la méthodologie utilisée par Porsche pousse le bouchon jusqu’à choisir une base de carrosserie différente de celle de la 997 GT3 “classique”, pour améliorer au maximum son efficacité en piste.
Ses ailes arrière s’élargissent de 44 mm et reprennent les cotes de la Carrera 4, en plus de sa caisse en blanc comme la GT3 normale (afin de loger un plus gros réservoir de carburant à l’avant, en lieu et place du différentiel de la transmission intégrale de cette dernière). Et la 911 GT3 RSR de course reprend précisément pour base cette GT3 RS, et non pas la GT3 normale, contrairement à la GT3 Cup de la célèbre compétition monomarque. Notez d’ailleurs que les bras de suspension et les porte-moyeux de la GT3 RS de route sont les mêmes que sur la GT3 RSR de course. Outre les nouveautés aérodynamiques visibles depuis l’extérieur (une lèvre rajoutée à l’avant et un énorme aileron fixe en carbone à l’arrière), la GT3 RS revoit quelque peu l’équipement de l’habitacle de la GT3 normale. Mais elle conserve du cuir et ne va pas aussi loin qu’une Ferrari 360 Stradale dans le dépouillement. Équipée en série d’un arceau arrière et d’un extincteur sous le siège passager, elle dispose d’une lunette arrière en plastique et peut faire l’impasse (en option) sur la climatisation. Ses portières ne possèdent plus de vide-poche, et l’allégement total se chiffre à 20 kg à côté de sa soeur de gamme moins radicale. Par rapport à cette dernière, les voies s’élargissent de 34 mm et l’empattement progresse de 5 mm. Difficile, sur la route, de ressentir vraiment l’apport de ces quelques modifications structurelles.

Un autre monde

Piloter une 997 GT3 représentait déjà une expérience ébouriffante, et la GT3 RS distille exactement les mêmes sensations… exacerbées. Vous retrouvez donc un train avant solide comme un roc, une poupe pas exagérément joueuse et une motricité exemplaire. Le freinage exceptionnel permet de jouer avec les mouvements de caisses transversaux parasites, qui font le charme comportemental de toutes les 911. N’espérez évidemment pas toucher les limites dynamiques de l’auto sur route ouverte. Et même sur circuit, il faudra de vraies compétences derrière le volant pour s’approcher réellement de ces limites.
Les performances se situent d’ailleurs à un niveau particulièrement élevé, avec un 0 à 100 km/h abattu en 4’’2 et un 1000 m départ arrêté expédié en 20’’9. De quoi coller tout de même huit dixièmes à une Ferrari F430, rien que sur ce dernier exercice, ou même deux secondes et demie à une simple Carrera S type 997. L’embrayage se montre lourd et viril, et la commande de boîte (manuelle six vitesses) très ferme. Mais la souplesse du flat-six atmosphérique de 3,6 litres, poussé à 415 ch et 41,3 mkg de couple, permet de conserver une polyvalence relative dans la vie de tous les jours. Surtout grâce à la suspension, toujours pilotée. Ce n’est évidemment qu’au-dessus des 4000 tr/mn que le moteur prend vie, avec une poussée et une ambiance sonore qui font friser l’extase en touchant le rupteur perché à 8400 tr/mn. Pour autant, difficile là aussi de ressentir l’apport du passage à un volant moteur simple masse, au lieu de la pièce bi-masse de la GT3 normale. Aussi est-il délicat de justifier entièrement le gros écart de prix avec cette dernière, vendue 22000 euros moins cher à l’époque de sa sortie. Mais après tout, cela restait encore 20000 euros de moins qu’une Ferrari F430…

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
6 à plat
Disposition
Porte-à-faux arrière
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
3600
Alesage x Course (mm)
100,0 x 76,4
Rapport volumétrique
12,0 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Deux doubles (calage variable admission)
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
Non communiqué
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter sec
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
415 à 7600
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
405 à 5500

Régime maxi (tr/mn)

8400
Vitesse maximum (km/h)
310
0-100 km/h annoncé
4”2
0-100 km/h mesuré
-
0-200 km/h annoncé
13”3
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
-
1000m DA annoncé
20”9
1000m DA mesuré
-
Consommation moyenne (l/100km)
12,8
CO2 (g/km)
307
Année de sortie
2006
Prix à sa sortie
134 457 €
Puissance fiscale
33
Options principales
Freins carbone/céramique PCCB
Pack Sport Chrono
Navigation GPS
Phares xénon

 VOUS AIMEREZ
AUSSI

porsche 959 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche 911 (996) gt2 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
Porsche 911 (996) GT3
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche 911 (964) turbo 3.3 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche carrera gt profil
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche cayman s 987_95
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche 911 turbo
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche 997 gt2 rs 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
porsche 996:2 gt3 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
245 000 €
Porsche 911 (997/2) GT3 RS
Mise en circulation : janvier 2011
254 900 €
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : décembre 2022
244 900 €
Porsche 911 (992) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : juin 2023
249 900 €
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : septembre 2023
158 200 €
Porsche 911 (991) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : avril 2015
310 000 €
Porsche 911 (993) 3.8 RS Touring
Mise en circulation : septembre 1995
189 900 €
Porsche 911 (991/2) GT3 Touring
Mise en circulation : janvier 2018
239 900 €
Porsche 911 (992) Carrera GTS
Mise en circulation : novembre 2022
244 900 €
Porsche 911 (991/2) GT3 RS
Mise en circulation : mai 2019
279 900 €
Porsche 911 (992) GT3 Touring BVM
Mise en circulation : avril 2022
179 900 €
Porsche 911 (991/1) GT3 RS
Mise en circulation : septembre 2016
64 900 €
Porsche Macan GTS
Mise en circulation : février 2017
79 900 €
Porsche 911 (997) Turbo
Mise en circulation : mai 2007
74 900 €
Porsche 981 Cayman GTS
Mise en circulation : novembre 2014
64 900 €
Porsche 928 GTS
Mise en circulation : juin 1992
67 900 €
Porsche 911 (996) 40 Jahre
Mise en circulation : février 2014
31 900 €
Porsche 968 Cabriolet
Mise en circulation : novembre 1992
244 900 €
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : août 2021
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.