screenshot

Opel Speedster Turbo

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2003
MOTEUR : 4 en ligne
CYLINDRÉE : 1998 cm3
VITESSE MAX : 238 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 200 à 5500
POINTS FORTS

Ligne unique
Machine à sensations
Perfs époustouflantes
Poids mini
Efficacité
Collector

POINTS FAIBLES

Pas d'auto bloquant
Autonomie ridicule

Partager la fiche

Depuis 2001, la version “atmo” faisait déjà figure d’OVNI. Mais en 2003, l'Opel Speedster Turbo prend encore une autre dimension avec un moteur turbo développant 200 ch pour à peine plus de 900 kg. Plaisir garanti !

Sorti en 2001, le Speedster est le fruit d’une stratégie visant à promouvoir l’ensemble de la gamme Opel. Avec ses proportions atypiques et son look pour le moins aguicheur, ce roadster fait fureur dans la rue et tranche effectivement avec la grande sagesse des autres modèles frappés du Blitz. Mais au-delà de son rôle de voiture image, ce proche cousin de l’Elise défend d’authentiques valeurs sportives qui font mouche auprès des passionnés, notamment la performance par la légèreté. Le dépouillement, les dimensions réduites et surtout le châssis tout alu (seulement 74 kg) emprunté à ladite Lotus, permettent de rester sous la tonne à l’heure où les sportives s’engraissent à vue d’oeil. Du coup, même si le 2,2 litres atmosphérique manque de panache, les 147 ch délivrés suffisent pour afficher des performances de premier ordre. Opel décide néanmoins de pimenter son joujou en 2003 en lui greffant le 2,0 litres turbo de l’Astra Coupé.
La puissance passe alors à 200 ch et le couple grimpe d’environ 20% ! En dépit d’un poids supérieur de 70 kg, les performances s’envolent. Les reprises sont incomparables et le mille mètres départ arrêté est amélioré de près de 2’’, soit 25”8, un temps du niveau d’une Mitsubishi Lancer Evo VII (280 ch) !

Un plaisir de conduite rare

Assis au ras du sol, la tête à l’air, le pilote en prend plein les yeux et les oreilles, mais les puristes pourraient reprocher au 2,0 litres un caractère trop linéaire. Un mal pour un bien puisque ce tempérament a le mérite d’offrir une grande souplesse d’utilisation et d’éviter à la poupe d’être désarçonnée par de violents pics de couple. Le Speedster reste une propulsion à moteur central arrière reposant sur une suspension à triangles superposés raffermis de 10 % sur le Turbo. La noblesse des choix techniques se traduit par un plaisir de conduite rare. Installé dans un cockpit dépouillé à l’extrême, on est d’emblée plongé dans une véritable ambiance course. Vif et précis, le “Speedy”, comme l’appellent ses aficionados, offre un rapport prix/sensations imbattable.
D’un naturel assez neutre en conduite coulée, le comportement peut se montrer pointu à la limite avec une frontière difficile à cerner entre sous et survirage. Qui plus est, en l’absence de différentiel autobloquant, la gestion de la glisse à l’accélérateur demeure délicate. La motricité est heureusement impériale, à l’image du freinage. Outre des aptitudes exceptionnelles sur circuit, le Speedster affiche une relative polyvalence du fait d’un amortissement certes très ferme mais consistant et non dénué de confort. Attention toutefois à la panne lors des balades à la campagne, car la consommation est inversement proportionnelle à la taille du réservoir. Très coûteux à produire, le Speedster va faire les frais des graves problèmes financiers du Groupe General Motors. Il disparaît en 2006, et le roadster GT qui prend sa succession en 2007 ne défendra pas, loin s’en faut, un esprit sportif aussi passionnant. Son look intemporel, le plaisir de pilotage qu’il procure et sa rareté en font un vrai collector.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
4 en ligne
Disposition
Central arrière
Transversal
Cylindrée (cm³)
1998
Alesage x Course (mm)
86,0 x 86,0
Rapport volumétrique
8,8 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Double
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
Bosch
Suralimentation
Turbo
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
200 à 5500
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
250 à 1950

Régime maxi (tr/mn)

6500
Vitesse maximum (km/h)
238
0-100 km/h annoncé
4”9
0-100 km/h mesuré
5”8
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
14"3
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
25”8
Consommation moyenne (l/100km)
8,5
CO2 (g/km)
202
Année de sortie
2003
Prix à sa sortie
36 800 €
Puissance fiscale
13
Options principales
Radio CD
Disques perforés
Peinture métallisée
Sellerie cuir
Hard Top
Repose-pieds passager
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
144 900 €
lotus exige 430 occasion 1
Lotus Exige Cup 430
Mise en circulation : février 2019
134 900 €
alpine a110r occasion 2
Alpine A110 R
Mise en circulation : mai 2024
234 900 €
ferrari portofino occasion 2
Ferrari Portofino
Mise en circulation : octobre 2018
242 900 €
porsche 992 gt3 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : août 2021
99 900 €
porsche 991 2 carrera occasion 2
Porsche 911 (991/2) Carrera
Mise en circulation : avril 2016
122 900 €
porsche 718 spyder occasion 1
Porsche 718 Spyder
Mise en circulation : décembre 2020
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.