favicon blancgrège rvb
Actus

Volkswagen a-t-il compris que ses sportives électriques devraient être moins ennuyeuses ?

Après des modèles électriques GTX moyennement intéressant à piloter, Volkswagen veut proposer des versions sportives « GTI » à la fois amusantes et dépourvues de moteur thermique.

Il reste des GTI « à l’ancienne » au catalogue actuel de Volkswagen, que ce soit dans la gamme de la Polo ou celle de la Golf. Si la première manque cruellement de caractère, sa grande sœur parvient toujours à offrir des prestations sportives intéressantes même si certaines concurrentes comme la Honda Civic Type R font encore mieux au registre des performances. Depuis l’année dernière, le constructeur allemand offre également des variantes « GTX » sur ses modèles électriques (ID.4, ID.5 et désormais ID.Buzz). Malheureusement et contrairement à ce que laisse penser ce badge et le design de ces modèles, ils ne brillent pas vraiment par leurs aptitudes sportives (et ce malgré une puissance assez importante dans l’absolu).

Voilà sans doute pourquoi Volkswagen prépare en secret de nouvelles versions sportives électriques, à la mise au point différente de celles des GTX. Les journalistes de Carbuzz ont repéré un document intéressant à ce sujet au registre de la propriété intellectuelle en Allemagne : un badge « GTI » récemment protégé dont le « i » est remplacé par un éclair, permettant de penser que ce badge sera apposé sur de futurs modèles électriques de série à la vocation sportive.

Le but sera vraisemblablement de concevoir des Volkswagen électriques sportives à la mise au point plus extrême que celle des modèles GTX, bien trop tendres pour représenter une alternative crédible aux MG4 X-Power et autres Tesla Model 3 Performance. Reste à savoir jusqu’où osera aller le constructeur allemand pour cela : sachant que la compacte chinoise développe 435 chevaux, il faudra bien plus que les 230 chevaux produits par la Cupra Born, cousine espagnole de la Volkswagen ID.3, pour lui voler dans les plumes. Mais sur le segment des citadines, une petite électrique sera probablement crédible avec 200 ou 250 chevaux et une mise au point rigoureuse. L’Abarth 500 électrique se contente actuellement de 155 chevaux et la future Alpine A290 ne devrait pas dépasser les 250 chevaux.

Nos dernières occasions

Partager cet article

Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
SPORTIVES
D’OCCASION
 VOUS AIMEREZ
AUSSI
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.