evo171 couv
Essai

UN ESSAI SIGNÉ EVO

Essai Porsche Macan Electric 2024 : toujours le SUV sportif de référence ?

D.R
le
Le Porsche Macan bascule dans l'électrique pour sa deuxième génération. Nous l'avons essayé dans sa version de base mais aussi dans sa version Turbo de 639 ch à 119 000 euros.
SOMMAIRE

Ne vous fiez pas à son nom familier : le Porsche Macan de deuxième génération est entièrement nouveau. Non seulement il est devenu 100% électrique, mais c’est aussi la première Porsche à bénéficier de la toute nouvelle architecture Premium Platform Electric, développée en collaboration avec Audi, qui sera à la base des futurs véhicules électriques de la marque. Le Macan original a été un succès retentissant, tant en termes de qualité que de popularité, et les premiers signes indiquent que cette nouvelle version dispose de tous les outils nécessaires pour dominer à nouveau le segment des SUV haut de gamme.

Technique

porsche macan electric first drive 5

Les Porsche quatre roues motrices développant plus de 630 ch sont généralement des 911 Turbo. Pourtant, le nouveau Macan Turbo propose tout cela sous sa nouvelle carrosserie fastback à l’allure un peu gênante. Comme le Taycan, le Macan Electric fonctionne avec une architecture 800 volts qui favorise les vitesses de charge (270 kW maxi et une recharge de 10 à 80 % en 21 minutes) et la gestion de la température. La batterie de 95 kWh montée dans le plancher offre une autonomie WLTP allant jusqu’à 613 km pour le Macan 4 d’entrée de gamme, et jusqu’à 591 km pour le Macan Turbo.

En activant le Launch Control, le Macan 4 délivre 408 ch et 650 Nm de couple, ce qui permet un 0 à 100 km/h en 5,2 secondes. Le Turbo bénéficie quant à lui d’un moteur arrière plus puissant et développe 639 ch et 1130 Nm de couple, ce qui réduit le chrono à 3,3 secondes, soit 1,2 seconde de moins que le Macan GTS à moteur thermique. Porsche tient à souligner que l’intérêt ne s’arrête pas à ces chiffres, et que l’architecture PPE du Macan a été conçue pour offrir le type de sensations et d’implication que l’on est en droit d’attendre d’une Porsche.

porsche macan electric first drive 4

Les assistances électroniques châssis du Macan sont un peu un festival d’acronymes : on trouve le système ePTM (Porsche Traction Management), les amortisseurs PASM (Porsche Active Suspension Management) à double valve tandis que la version Turbo reçoit le PTV Plus (Porsche Torque Vectoring Plus). Ce dernier ajoute un différentiel électronique sur l’essieu arrière qui contribue à rendre le châssis plus vivant, comme nous le verrons plus loin. Les ressorts pneumatiques et les amortisseurs adaptatifs sont en option sur le Macan 4 et de série sur le Turbo (les roues arrière directrices sont une option sur les deux) dont le moteur arrière est positionné derrière l’essieu arrière. Cela vous rappelle quelque chose ?

Au volant, c’est une Porsche

porsche macan electric first drive 13

Mais ne vous emballez pas, le nouveau Macan ne se conduit pas comme une 911. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne ressemble pas à une Porsche. Cela commence par la direction : les réactions sont nettes et précises, sans nervosité, et lorsque vous attaquez, la vitesse de la crémaillère s’accélère progressivement pour faire pivoter la voiture dans les virages. Les freins, quant à eux, sont fermes et faciles à moduler. Ils sont en fait bien meilleurs en ressenti que ceux du Taycan. Toutes les commandes est réagissent avec une réelle finesse.

Malgré son poids dramatique de 2405 kg en version Turbo, le Macan conserve son agilité lorsque vous augmentez le rythme. Vous êtes conscient des forces énormes en action, mais il change de direction comme une voiture plus légère (en particulier avec les amortisseurs réglés sur Sport Plus). Il se cale rapidement en appui grâce à l’adhérence offerte par ses pneus. La motricité est sans faille et on peut rouler très vite assez rapidement, le facteur limitant étant la durée pendant laquelle votre estomac peut supporter la poussée des 639 ch qui vous écrasent les organes entre chaque virage (nous avons tenu environ 15 minutes).

Il faut s’engager à fond – vraiment à fond – pour atteindre les limites du châssis. Lorsque vous le faites, le tranchant du train avant du Macan peut s’estomper et il commence à remuer sur sa trajectoire à vitesse élevée, mais si vous adoptez une approche plus mesurée, il vous offre plus d’options. Avec son différentiel arrière verrouillé, le Turbo vous permet de mettre la puissance très tôt dans les virages serrés, sans que jamais le train avant ne fasse élargir la trajectoire. Une fois que l’on a repris l’accélérateur, l’auto se cale en léger survirage, les pneus arrière continuant à trouver de l’adhérence. Ce n’est pas très « SUV », mais c’est très amusant.

Différences Macan 4 et Turbo

porsche macan electric first drive 10

Il faut préciser que sans la transmission arrière à vectorisation de couple du Turbo, le Macan 4 n’est pas aussi plaisant : la transition au décrochage est plus brutale et moins prévisible, ce qui n’incite pas à aller chercher les limites du châssis. Le Macan Turbo n’est pas exactement un engin à sensations, mais l’ADN de Porsche se manifeste de plus en plus au fur et à mesure que l’on s’acharne dessus.
Nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer le Macan avec sa suspension passive de série et sans son arsenal d’équipements électroniques dynamiques optionnels, donc il reste à déterminer si ces immenses qualités dynamiques se retrouvent sur la voiture de base.

En revanche, le Macan 4 et le Turbo sont tous les deux fantastiques en conduite normale. L’amortissement ferme et parfois rebondissant à basse vitesse devient somptueux et stable en allure de croisière, tandis que l’isolation sonore se situe parmi les meilleures de la catégorie. Le BMW iX est plus impressionnant dans sa capacité à isoler ses occupants de la route, mais parcourir une distance à bord de la Porsche reste très relaxant. Pourtant, certaines voitures de sport auront du mal à coller son bouclier arrière sur les routes difficiles.
Ces deux Macan ont la mise en vitesse instantanée et l’élasticité que l’on attend des VE rapides, mais le Turbo est extrêmement véloce alors que le Macan 4 propose une accélération plus douce et moins explosive.

En conclusion

porsche macan electric first drive 6

Pour la plupart des gens, ce sera parfait. Les atouts du Macan ne se limitent pas à sa vitesse pure, et si le Turbo en donne plus au conducteur, le Macan 4 bénéficie toujours du même raffinement, de la même technologie et d'un intérieur de grande qualité. Vous reconnaîtrez la plupart des éléments du dernier Cayenne, avec un sélecteur de vitesse monté sur le tableau de bord à côté d'un écran tactile central très net fonctionnant avec un logiciel basé sur Android OS. Une banque de commandes physiques tactiles pour la climatisation se trouve sur la console centrale, et si vous déboursez un supplément de 1.000 euros, le passager dispose de son propre écran de 10,9 pouces pour le streaming multimédia et l'infodivertissement. Un ensemble de cadrans incurvés de 12,9 pouces est livré de série, et si l'iX est plus clinquant et complexe, certains apprécieront l'aspect plus discret du Porsche Macan.

Les prix et la concurrence

porsche macan electric first drive 2

Pour les 86 439 euros demandés par Porsche pour le Macan 4, vous pouvez mettre la main sur un certain nombre de SUV électriques haut de gamme de BMW, Tesla et Audi, mais il est difficile d'en trouver un qui offre le même mélange de qualité, d'autonomie et de capacité dynamique. L'iX de BMW est l'un des concurrents mais il s'affiche à partir de 84 200 euros en version xDrive40 Sport de 326 ch. S'il présente bien et se montre bien équipé, en termes de performances, il est très loin derrière la Porsche, sans parler de l'avantage colossal du Macan en termes d'autonomie (178 km). Avec son 0 à 100 km/h en 3,7 secondes et son prix de 57 990 euros, la Tesla Model Y Performance est le roi du rapport prix/performances dans cette catégorie, mais la Porsche est plus raffinée, plus haut de gamme et plus satisfaisante à conduire.

L'Audi Q6 e-tron fait jeu égal avec le Macan en termes de prix et repose sur la même architecture PPE, mais selon les ingénieurs de Porsche, son calibrage châssis lui confère un caractère très différent au volant.

Le Macan Turbo, quant à lui, se place dans la ligne de mire des Lotus Eletre et BMW iX xDrive50 avec son prix de 118 910 euros. Il surpasse ses deux rivaux, mais le xDrive50 offre une autonomie légèrement supérieure et des qualités GT de premier ordre, tandis que la Lotus a un design et un habitacle plus spectaculaires et se montre plus habitable.
La gamme Macan aura besoin d'un modèle pour combler l'énorme fossé de prix entre le 4 et le Turbo, mais en l'état, le Macan se montre très prometteur quant à l'avenir électrique de Porsche.

Partager la fiche

Nos dernières occasions
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
LE VERDICT
Les sensations et les performances d'une Porsche
Qualité d'ensemble
Technologie impressionnante
Poids
Les qualités du Macan Turbo se payent cher
NOTRE AVIS
4.5/5
SPORTIVES
D’OCCASION
279 900 €
porsche 992 gt3 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : août 2021
64 900 €
porsche cayman gts occasion 3
Porsche Cayman 981 GTS
Mise en circulation : juillet 2014
274 900 €
porsche 718 boxster rs occasion 3
Porsche 718 Spyder RS
Mise en circulation : janvier 2024
144 900 €
porsche 991 gt3 occasion 2
Porsche 911 (991) GT3
Mise en circulation : août 2015
254 900 €
porsche 992 gt3 2 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : février 2022
157 900 €
porsche 991 2 gts occasion 2
Porsche 911 (991/2) Targa 4 GTS
Mise en circulation : février 2018
158 200 €
porsche 991 c4 gts cabriolet 3
Porsche 911 (991) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : avril 2015
234 900 €
porsche 991 gt3 rs weissach 1
Porsche 911 (991/2) GT3 RS
Mise en circulation : mai 2019
64 900 €
porsche macan gts occasion 3
Porsche Macan GTS
Mise en circulation : février 2017
79 900 €
porsche 997 turbo occasion 2
Porsche 911 (997) Turbo
Mise en circulation : mai 2007
74 900 €
porsche 981 cayman gts occasion 1
Porsche 981 Cayman GTS
Mise en circulation : novembre 2014
64 900 €
porsche 928 gts occasion 3
Porsche 928 GTS
Mise en circulation : juin 1992
67 900 €
porsche 996 40 jahre occasion 3
Porsche 911 (996) 40 Jahre
Mise en circulation : février 2014
31 900 €
porsche 968 cabriolet occasion 1
Porsche 968 Cabriolet
Mise en circulation : novembre 1992
 FICHE
TECHNIQUE
Moteur
2 électriques
Disposition
Avant_arriere
Puissance maxi (ch à tr/mn)
584 ch (639 ch avec launch control)
Couple maxi (Nm à tr/mn)
1130 Nm avec launch control
Vitesse maximum (km/h)
260
0-100 km/h annoncé
3''3

0-200 km/h annoncé

Non communiqué
1000m DA annoncé
Non communiqué
Moyenne WLTP (l/100km)
Autonomie WLTP (km)
20,7 kWh/100 km
591
CO2 (g/km)
0

Prix

118 910 euros
Puissance fiscale
Non communiqué
evo blanc
NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN NUMÉRO
 VOUS AIMEREZ
AUSSI
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.