favicon blancgrège rvb
Actus

Toyota Gazoo Racing n’a pas encore abandonné le thermique

La division Gazoo Racing qui produit les Toyota sportives a indiqué qu'elle continuera à étudier les moteurs à combustion interne alimenté à l'hydrogène.

Toyota a confirmé qu’elle étudiait la faisabilité de moteurs à combustion interne alimenté en hydrogène liquide pour sa division sportive Gazoo Racing (retrouvez l’essai de la gamme GR ici). Ils ont précisé qu’ils travailleront également sur les moteurs purement électriques (à batteries) mais Toyota reste convaincu qu’une approche unique (électrique à batteries) pour les motorisations de demain est une erreur.

Masahito Watanabe, responsable de la division GR de Toyota a indiqué cela à nos confrères d’EVO UK :

corolla grh2

« Nous pensons toujours que le moteur à combustion interne a encore un certain potentiel. Bien sûr, nous essaierons de nous conformer à toutes les lois applicables selon les régions de chaque pays, mais nous ne voulons pas abandonner tout de suite, car en ce qui concerne le moteur thermique, il y a encore la combustion de l’hydrogène qui peut se conformer à la règlementation zéro émission et donc faire partie de la gamme de moteurs proposée par un constructeur. Je pense donc qu’il sera encore possible de continuer à utiliser des voitures à moteur à combustion interne. »

Quant à savoir s’il sera facile de faire son plein d’hydrogène dans un futur proche, Watanabe répond :

 

«  Nous restons convaincus que le moteur thermique fonctionnant à l’hydrogène présente un potentiel considérable, mais nous savons que l’infrastructure est insuffisante. Il s’agit d’un problème commun à de nombreux pays, et nous en sommes parfaitement conscients. Cela signifie donc que nous ne serons pas en mesure de commercialiser ce type de moteurs tout de suite.

Cela dit, si vous regardez ce qu’il se passe en Europe, aux États-Unis et au Japon, vous verrez que des initiatives sont prises, par des gouvernements mais aussi par des entreprises privées, pour accroître l’infrastructure hydrogène. Nous sommes donc attentifs à cela, et ce que nous voulons faire en fin de compte, c’est offrir autant d’options que possible à nos clients. Nous continuerons donc à développer les moteurs thermiques à hydrogène liquide dans le cadre de cette approche. »

toyota gr h2

Toyota teste actuellement cette technologie sur une Corolla de course et compte engager un proto dans la nouvelle catégorie ‘hydrogen fuel’ que l’ACO va créer d’ici 2027 pour les 24H du Mans. C’était l’objet du concept GR H2 Racing présenté cette année à la course mancelle.
Parallèlement, Toyota travaille toujours sur la pile à combustible fonctionnant aussi avec de l’hydrogène (mais pas liquide) et devrait engager d’ici peu une auto sur le Dakar Rally.

Pour Masahito Watanabe, la compétition sera déterminante dans le développement de ces technologies hydrogène et leur transfert sur les routières de la marque.
Et si les prochaines sportives de Toyota seront électriques (à batteries) comme le montrait le concept FT-Se, il continue d’affirmer qu’une approche multiple est préférable. Un sage discours qui mériterait d’être entendu…

Nos dernières occasions

Partager cet article

Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
SPORTIVES
D’OCCASION
 VOUS AIMEREZ
AUSSI
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.