couv enzo 23
Rétro

Ferrari Testarossa GTR par Gemballa – la somme de tous les excès

Il est rare de trouver la Ferrari Testarossa pas assez extravagante, mais la Gemballa GTR prouve que cela peut arriver.
SOMMAIRE

Avant d’entrer dans l’histoire de cette supercar des années 1980, unique en son genre et sans complexe, il convient d’éliminer quelques clichés. C’était une époque où la cupidité était encouragée, où l’argent dictait sa loi et où Sonny Crockett et Ricardo Tubbs étaient les modèles masculins absolus. Elle s’est démodée très rapidement mais la culture de l’excès des années 1980 a fourni le carburant pour des choix vestimentaires très curieux et les voitures qui la représentaient le mieux étaient pour beaucoup l’expression ultime de la richesse et de l’individualité. Les kits de carrosserie, les conversions aux ailes larges et les grands ailerons étaient souvent montés sur les voitures les plus élégantes et les plus chères pour simplement se démarquer de la foule. Malgré cela, il est difficile d’imaginer que quelqu’un puisse regarder une Ferrari Testarossa et se dire qu’elle aurait besoin d’être un peu pimentée…

6 semaines de transformation

ferrari testarossa gemballa 7

Pourtant, c’est exactement ce qu’a pensé l’entrepreneur américain Bruce Selig lorsqu’il a demandé à Gemballa de créer un modèle unique basé sur la GT de Ferrari. Conscient qu’il s’agirait d’une vitrine pour les talents de son entreprise, Uwe Gemballa était plus qu’heureux de faire des folies avec sa première Ferrari. Après tout, sa société était synonyme de Porsche modifiées, c’était donc l’occasion de prouver au monde entier que Gemballa pouvait tout faire.
Étant basé à Leonberg, près de Stuttgart, il n’est guère surprenant que Gemballa ait gravité autour de Porsche. Dès 1979, il s’est fait un nom en réalisant des Porsche et des BMW aux intérieurs modifiés sur-mesure.
En plus de fournir des retouches de très haute qualité, la société allemande de tuning a commencé à expérimenter des technologies automobiles de pointe. Gemballa est devenu un nom déposé en 1981, date à laquelle la société a également sorti plusieurs packs aérodynamiques pour les 911, 924 et 928. Elle affirme également être la première société à avoir installé des instruments à LED sur une voiture.
La transformation de cette Testarossa a commencé début 1988 et a duré un peu plus de six semaines. L’interprétation d’Uwe Gemballa de la supercar Ferrari comprenait un ensemble complet d’améliorations cosmétiques et technologiques, mais Selig a demandé que la mécanique de la voiture reste standard pour que les garages Ferrari puissent continuer à l’entretenir.
Cela soulève cependant une question : pourquoi modifier une Testarossa ? À bien des égards, ça a beaucoup de sens… Si à ce moment-là vous vouliez une supercar italienne sauvage, la Countach était le premier choix : c’était déjà à l’origine une voiture musclée, féroce et surdimensionnée. Le vaisseau amiral de Ferrari était une super-GT plus civilisée, plus raffinée, se fondant davantage dans le moule des autres voitures européennes modifiées et luxueusement aménagées de la scène du tuning haut de gamme.

290 453 dollars

ferrari testarossa gemballa 9

Lancée en 1984, elle représentait une énorme évolution de la Berlinetta Boxer. La reprise de la disposition du 12 cylindres à plat monté en position centrale de la BB a donné à la Testarossa une posture basse et large unique. Avec une puissance de 390 ch, les performances étaient confortables, avec un temps au 0 à 100 km/h inférieur à 6 secondes et une vitesse de pointe de 290 km/h environ. Ces 12 cylindres, bien qu’avec un angle plus large entre eux que dans les voitures à moteur avant d’antan, ainsi qu’une boîte manuelle à cinq vitesses à grille ouverte, lui conféraient tous les attributs d’une Ferrari traditionnelle, bien que le look radical et novateur imaginé par Pininfarina ait initié toute une génération de bolides à Maranello.
Avec 1 976 mm de large, on pourrait penser que la Testarossa standard l’était déjà suffisamment, mais Gemballa a poussé ses dimensions encore plus loin, avec des ailes arrière élargies ajoutant 120 mm à ses hanches. Des panneaux d’extension de portes ont également été ajoutés, ce qui a entraîné le changement le plus controversé : la suppression des persiennes latérales emblématiques de la Testarossa. Cela lui donne un look légèrement plus moderne, aidé par les boucliers avant et arrière couleur carrosserie. Des rétroviseurs extérieurs profilés et un aileron arrière monté sur le toit complétaient les améliorations aérodynamiques. Comme sur les autres modèles Gemballa, l’échappement comporte six sorties. Il y a beaucoup de petits détails modifiées un peu partout, comme les prises d’air du moteur légèrement plus grandes et un troisième feu stop intégré au capot moteur. Pour finir, un ensemble de jantes en alliage BBS ­Racing de 17 pouces à verrouillage central a été monté. Ces jantes en deux parties sont polies et leur centre est peint en jaune canari pour être assorti à la peinture de la voiture.

ferrari testarossa gemballa 6

Contrairement à de nombreuses autres sociétés proposant des modifications sauvages sur des voitures exotiques, Gemballa était très respectée pour son savoir-faire, et cela se voit à l’intérieur plus que partout ailleurs. Presque tout a été retapissé en cuir de buffle noir, avec un liseré jaune sur les nouveaux sièges électriques Recaro « Type C ». Une chaîne stéréo Pioneer haut de gamme a été installée dans la console centrale, avec les indispensables porte-cassettes placés à côté des sièges dans les contreportes. Et jetez donc un œil l’écran de télévision de 7 pouces monté sur le tableau de bord ! Il n’est pas là pour regarder des épisodes de Deux flics à Miami, mais pour afficher les images de la caméra de rétrovision montée à l’arrière. C’est banal aujourd’hui, mais c’était une première mondiale lorsque Gemballa l’a inauguré sur un projet antérieur en 1986. Gemballa a également été le premier à faire du volant multifonction une réalité, comme on le voit ici, permettant de contrôler la radio à partir de boutons sur le moyeu.
Combien tout cela a-t-il coûté ? Selig avait signé un chèque en blanc, et le prix total s’élevait à la somme stupéfiante de 290 453 dollars, alors que le prix de base d’une Testarossa aux États-Unis était d’environ 94 000 dollars. Elle a été achevée juste à temps pour être exposée par Gemballa au Salon de l’automobile de Genève en 1988, avant d’être expédiée à son propriétaire à Miami un mois plus tard.
Selig avait gagné sa vie dans l’industrie de la viande et des fruits de mer, mais il était également propriétaire de plusieurs sociétés du New Jersey, dont Exotic Bodies Inc et Scotts Limo and Leasing. Disposant d’une importante flotte de véhicules, dont des Porsche construites par Gemballa, Selig utilisait la Testarossa pour promouvoir bon nombre de ses activités, et elle n’était pas réellement immatriculée pour la route (ni même conduite) pendant les premières années de sa vie. En plus d’apparaître lors de diverses occasions, tels que le Salon de l’automobile de New York, l’entreprise Exotic Bodies de Selig a loué la Testarossa, comme beaucoup de ses autres véhicules, pour des séances de photos et des événements.
À l’époque, elle était très choyée et l’entretien était effectué sur place, dans le hangar où se trouvaient toutes ses voitures. Elle est restée l’un des biens les plus précieux de Selig jusqu’en 1999, date à laquelle elle a été vendue au millionnaire de l’immobilier de Floride, Peter Wolofsky, propriétaire de l’Auto Toy Store à Boca Raton. À ce moment-là, la voiture n’avait parcouru que 7 340 km. Elle est passée au collectionneur et revendeur de Rolls-Royce ­Donald G Meyer en 2005, après avoir parcouru un peu plus de 1 000 km supplémentaires. Une fois encore, la Gemballa Testarossa a été utilisée avec parcimonie, mais fréquemment exposée dans les salons automobiles locaux du New Jersey.

J’aime les voitures tunées des années 80

Un déménagement en Californie fut rapidement envisagé, et la Testarossa trouva sa place chez Archie McLaren et Nicholas Stephen Patin, qui en ont été conjointement les quatrièmes propriétaires. McLaren était un connaisseur de voitures et de vins, et l’usage qu’il faisait de la Gemballa différait très peu de celui des propriétaires précédents : il la conduisait à Santa Barbara et à Monterey pour des matinées « cars & coffee ». À cette époque, elle était régulièrement entretenue par Newport Beach Ferrari, et G and K Auto Conversions a remplacé l’échappement très spécial Gemballa par un système standard afin de se conformer aux strictes réglementations californiennes en matière d’émissions.
En 2015-2016, la Testarossa Gemballa était exposée au Murphy Auto Museum d’Oxnard, en Californie, où elle a été repérée par son actuel gardien, Johan Sandberg. Ce chirurgien esthétique suédois formé aux États-Unis en est immédiatement tombé amoureux : « J’aime beaucoup les voitures tunées des années 80, et j’ai vu celle-ci exposée au musée, alors je leur ai envoyé un courriel pour leur demander si elle était à vendre. Le type a dit qu’il contacterait son propriétaire, et c’est ainsi que j’ai commencé à lui envoyer des courriels et à lui parler. C’était un connaisseur en vins bien connu en Californie. Lorsque je suis allé au Texas pour des obligations professionnelles, j’ai demandé à y jeter un coup d’œil.

ferrari testarossa gemballa 2

Lorsque je suis arrivé à l’endroit où il l’a stockée, un hangar à Santa Barbara, ma mâchoire s’est décrochée. C’était un environnement époustouflant pour découvrir la voiture. Quand on voit cette voiture en photo, il est difficile d’en saisir la largeur. Je devais l’avoir. Donc nous avons parlé, et nous sommes arrivés à un accord. C’est un drôle de petit bonhomme, haut comme trois pommes, très bien habillé et coiffé d’un béret, qui pouvait entrer dans la voiture comme un rien. Je fais 1m80, et il m’a dit : « Tu vas avoir un problème, mon ami ! ».
Il était très énergique, malheureusement il est décédé peu après que j’ai acheté la voiture. Sinon, il serait devenu un grand ami. Si je voulais une suggestion de bon vin, il m’écrivait un e-mail. C’était un sacré personnage. Je pense qu’il était d’accord pour que j’aie la voiture parce qu’elle allait dans une belle maison, et qu’elle ne finissait pas avec quelqu’un qui allait en changer les roues ou ce genre de choses. Je garde son caractère intact ».
Archie McLaren avait refusé une offre d’Uwe Gemballa en personne pour racheter directement la voiture en 2010, peu avant sa mort prématurée. Gemballa avait proposé une somme à six chiffres pour l’acheter pour son propre musée, et McLaren avait déclaré à l’époque qu’il ne la vendrait pas pour moins d’un million de dollars. Gemballa a poliment refusé l’offre.
Sandberg a importé la GTR en Norvège, et elle est depuis retournée chez Gemballa à Leonberg, tout en étant restaurée mécaniquement par le spécialiste Ferrari Autoxo Sport AS à Oslo. Sandberg poursuit : « Je l’ai achetée en 2017, et il n’y avait pas vraiment de problème avec elle. En gros, ce que j’ai fait, c’est de tout mettre à jour mécaniquement, et de lui faire subir un entretien complet pour qu’elle soit totalement à jour.
Il y a encore quelques petites choses que je vais réparer, mais elle n’a pratiquement pas changé depuis l’origine. Vous pouvez voir que le cuir n’est pas totalement neuf, mais sinon elle n’a pas vraiment été utilisée. On peut dire que c’était une voiture d’exposition pendant les premières années de sa vie. L’ajustement de tous les panneaux est excellent, et la peinture est entièrement d’origine. Elle est tout simplement superbe. »

Les six sorties sont fonctionnelles

ferrari testarossa gemballa 1

Le fait que cette voiture ait survécu en si bon état est une chose, mais il est assez étonnant qu’elle ait conservé presque toutes ses pièces d’origine. Comme nous le savons, l’échappement Gemballa, unique en son genre, a dû être remplacé pour satisfaire aux règles californiennes, mais Sandberg raconte : « Quand j’ai vu qu’elle avait un échappement Magnaflow, j’étais vraiment déçu parce que je voulais ces six sorties. Le propriétaire m’a dit qu’il avait un vieil échappement dans un paquet : « Je vais te l’envoyer », m’a-t-il dit, et quand je l’ai ouvert, j’ai été tellement heureux de le voir. Il était clair que Gemballa avait beaucoup travaillé dessus. Il a été soudé à la main et, maintenant qu’il est monté, il sonne très bien. J’étais vraiment heureux de voir qu’il n’était pas perdu. Contrairement à certaines autres Gemballa basées sur des Porsche, qui présentaient parfois des tuyaux aveugles, les six sorties sont réellement fonctionnelles. »
Comme les propriétaires précédents, Sandberg l’a utilisée sur la route avec parcimonie : « Elle est incroyablement large, alors la regarder se glisser dans le transporteur est un véritable supplice, car il n’y a absolument aucune pièce de rechange disponible. On ne voit rien non plus dans les rétroviseurs : les hanches de la voiture, mais c’est à peu près tout, la caméra est donc très utile ».
Après cette rencontre, la Testarossa Gemballa est repartie à Leonberg pour recevoir quelques touches finales, qui avaient été retardées en raison des restrictions liées à la pandémie. « La caméra ne fonctionne pas en ce moment, mais ils disent qu’ils peuvent la réparer. Je veux le système original, car il a l’écran d’origine. Il y a un circuit électrique qui doit être réparé, c’est un travail de spécialiste. »

Deux exemplaires construits

Nous aimons tous les voitures pour différentes raisons, mais il est clair que Sandberg a une affection particulière pour les Gemballa. Ce sont des voitures extravagantes, et elles représentaient l’apogée de cette époque. « J’adore les 1001 SEL avec leurs gadgets fous et leurs frigos à vin, et j’ai aussi une Porsche 928 Gemballa en restauration. Les gens dépensaient des tonnes d’argent pour ces voitures. Certaines ont été bien entretenues comme celle-ci, d’autres non, mais elles étaient toutes des joyaux pour leurs propriétaires. Récemment, je pense qu’il y a eu plus d’intérêt dans ce domaine, mais je pense que les voitures tunées des années 1980 ont le vent en poupe. »

ferrari testarossa gemballa 5

Des deux exemplaires construits par Gemballa, celui-ci est le seul survivant complet. Le second n’était équipé que du kit de carrosserie ­externe, et aurait été remis aux spécifications standard plus tard dans sa vie. À ce jour, le seul autre modèle de Ferrari sur lequel l’entreprise a travaillé est la MIG-U1, une pièce unique basée sur l’Enzo.
En tant que société, Gemballa s’est principalement concentrée sur des modèles sur mesure basés sur les Porsche, tels que l’Avalanche, la Cyrrus et la Mirage dans les années 2000. Le monde de l’automobile a été ébranlé par le meurtre du fondateur Uwe Gemballa en 2010, mais l’entreprise existe toujours grâce à l’investisseur Steffen Korbach, qui en a racheté le nom et les droits la même année. Cette incarnation de l’entreprise a conservé une grande partie de l’expertise qui a rendu les Gemballa des années 1980 si passionnantes. Comme nous pouvons le voir avec cette voiture, Gemballa tient à garder son histoire vivante et propose également des services de restauration pour ses modèles classiques.
Son apparence est absolument hors du commun, mais elle ne se contente pas d’attirer l’attention. La Gemballa GTR représente le sommet de l’extravagance des années 1980, et la voir si magnifiquement préservée fait revivre une période folle de l’histoire automobile.

Nos dernières occasions
209 900 €
Lamborghini Huracan LP 610-4
Mise en circulation : septembre 2015
479 900 €
Rolls Royce Cullinan
Mise en circulation : juillet 2020
245 000 €
Porsche 911 (997/2) GT3 RS
Mise en circulation : janvier 2011
254 900 €
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : décembre 2022
Prix sur demande
Lotus Elise S2
Mise en circulation : juillet 2003
359 900 €
Lamborghini Aventador S
Mise en circulation : janvier 2019
244 900 €
Porsche 911 (992) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : juin 2023
249 900 €
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : septembre 2023
89 900 €
Chevrolet Corvette C2 Stingray
Mise en circulation : janvier 1964
199 900 €
Mercedes Classe G500 Cabriolet
Mise en circulation : avril 2011
224 900 €
Lamborghini Gallardo LP570-4 Spyder Performante
Mise en circulation : juillet 2015
67 900 €
Mercedes SL 63 AMG (R231)
Mise en circulation : janvier 2013
69 900 €
BMW 1M
Mise en circulation : octobre 2011
158 200 €
Porsche 911 (991) Carrera 4 GTS Cabriolet
Mise en circulation : avril 2015
31 900 €
Lotus Elise S1
Mise en circulation : avril 1999
310 000 €
Porsche 911 (993) 3.8 RS Touring
Mise en circulation : septembre 1995
124 900 €
McLaren MP4-12C
Mise en circulation : juillet 2012
339 900 €
Lamborghini Huracan EVO Spyder RWD
Mise en circulation : décembre 2022
189 900 €
Porsche 911 (991/2) GT3 Touring
Mise en circulation : janvier 2018
159 900 €
McLaren 570S Spider
Mise en circulation : juillet 2018
239 900 €
Porsche 911 (992) Carrera GTS
Mise en circulation : novembre 2022
244 900 €
Porsche 911 (991/2) GT3 RS
Mise en circulation : mai 2019
279 900 €
Lamborghini Diablo
Mise en circulation : septembre 1992
278 900 €
Lamborghinin Huracan EVO LP640-4
Mise en circulation : mai 2020
324 900 €
Lamborghini Huracan EVO Spyder
Mise en circulation : février 2020
139 900 €
Alpine A110 R
Mise en circulation : octobre 2023
184 900 €
Audi RS6-R ABT
Mise en circulation : mars 2024
294 900 €
Lamborghini Aventador LP700-4
Mise en circulation : septembre 2012
279 900 €
Porsche 911 (992) GT3 Touring BVM
Mise en circulation : avril 2022
287 900 €
Lamborghini Huracan EVO
Mise en circulation : octobre 2020
535 000 €
McLaren 765LT Spider
Mise en circulation : décembre 2021
239 900 €
McLaren 720S
Mise en circulation : septembre 2019
324 900 €
Aston Martin DBS Superleggera
Mise en circulation : février 2020
344 900 €
Lamborghini Huracan Performante Spyder
Mise en circulation : juillet 2018
179 900 €
Porsche 911 (991/1) GT3 RS
Mise en circulation : septembre 2016
299 900 €
McLaren 675LT Spider
Mise en circulation : mai 2016
159 900 €
Lancia Delta Integrale EVO II
Mise en circulation : octobre 1993
159 900 €
Mercedes AMG GTC Roadster
Mise en circulation : décembre 2017
329 900 €
Aston Martin DBS Superleggera Volante
Mise en circulation : mars 2020
534 900 €
Aston Martin V12 Vantage 2023
Mise en circulation : juillet 2023
Stian Furuseth

Partager cet article

Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
 FICHE
TECHNIQUE
Moteur
V12 à 180°
Cylindrée (cm3)
4943
Disposition
central-arriere
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
CO2 (g/km)
Non communiqué
Puissance maxi (ch à tr/mn)
390 ch à 6300 tr/mn
Couple maxi (Nm à tr/mn)
490 Nm à 4500 tr/mn
Type de transmission
Propulsion
0-100 km/h annoncé
5”8
Vitesse maximum
290 km/h
Poids
1650 kg
Prix
290 453 $ en 1988
SPORTIVES
D’OCCASION
529 900 €
Ferrari 812 GTS
Mise en circulation : avril 2022
115 900 €
Ferrari F430 Spider
Mise en circulation : novembre 2008
264 900 €
Ferrari Roma
Mise en circulation : mars 2021
409 900 €
Ferrari 296 GTS
Mise en circulation : mai 2023
339 900 €
Ferrari F8 Tributo
Mise en circulation : décembre 2020
449 900 €
Ferrari 488 Pista
Mise en circulation : février 2019
348 900 €
Ferrari 296 GTB
Mise en circulation : février 2023
224 900 €
Ferrari F12berlinetta
Mise en circulation : juin 2026
359 900 €
Ferrari 296 GTB
Mise en circulation : avril 2023
614 900 €
Ferrari SF90 Spider
Mise en circulation : avril 2023
359 900 €
Ferrari 812 Superfast
Mise en circulation : avril 2021
364 900 €
Ferrari F8 Tributo Spider
Mise en circulation : août 2021
1 690 000 €
Ferrari 599 SA Aperta
Mise en circulation : juin 2011
232 900 €
Ferrari F12berlinetta
Mise en circulation : mars 2015
217 900 €
Ferrari 458 Italia
Mise en circulation : novembre 2011
249 900 €
Ferrari Portofino
Mise en circulation : mars 2019
384 900 €
Ferrari F8 Spider
Mise en circulation : août 2020
399 900 €
Ferrari 458 Speciale
Mise en circulation : janvier 2014
379 900 €
Ferrari 812 Superfast
Mise en circulation : avril 2018
444 900 €
Ferrari 296 GTS
Mise en circulation : juin 2023
659 900 €
Ferrari 488 Pista Spider
Mise en circulation : décembre 2020
logo enzo 500x280 1.png
NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN NUMÉRO
 VOUS AIMEREZ
AUSSI
max verstappen drone
Non communiqué
BY CARFANS
Red Bull a conçu un engin capable d'aller plus vite que son pilote vedette Max Verstappen. Non, ce n'est pas avec Sergio Perez aux commandes mais Shaggy, aka Ralph Hogenbirk.
bugatti
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Bugatti
Les bruits de couloir ne mentaient pas : Bugatti va bien lancer une nouvelle supercar équipée d'un V16 atmosphérique à la sonorité très impressionnante. Et la marque nous le montre !
bahrein gp affiche
Non communiqué
BY CARFANS
Les bookmakers ont déjà leur idée mais, selon vous, qui va remporter ce premier Grand Prix de Bahrein ?
hyundai wrc 2024b
Non communiqué
BY CARFANS
Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a voté de très grosses évolutions pour le championnat du monde des rallyes 2025. Les voici en détail.
liseuseng
Non communiqué
BY CARFANS
L'offre papier de NG presse évolue et devient également accessible en numérique. Vous pouvez désormais choisir de vous abonner exclusivement à la version numérique de chaque titre pour une somme modique ou profiter gratuitement de celle-ci en vous abonnant à la version papier ! On vous explique tout ça.
f1 2024
Non communiqué
BY CARFANS
La saison 2024 de Formule 1 démarre ce week-end à Bahrein et si l'on s'en remet aux courts essais de pré-saison, on peut déjà tracer un scénario. À moins que...
gr yaris ogier rovanpera 1
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Toyota
Modèle : GR Yaris
Lorsqu'on rencontre un octuple champion du monde des rallyes, c'est la garantie d'une interview sans langue de bois. Sébastien Ogier a répondu à toutes nos questions sans se défiler.
gr yaris ogier rovanpera 1
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Toyota
Modèle : GR Yaris
Lorsqu'on rencontre un octuple champion du monde des rallyes, c'est la garantie d'une interview sans langue de bois. Sébastien Ogier a répondu à toutes nos questions sans se défiler.
cpr lancement 2024 © morgan mathurin 3
Non communiqué
BY CARFANS
Le circuit Paul Ricard qui perd son directeur cette année a dévoilé son programme 2024. Cette première année sans F1 a-t-elle engendré des pertes ?
mclaren artura spider 2024 10
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :McLaren
Modèle : Artura
La McLaren Artura gagne enfin une version Spider et devient plus puissante, même en coupé. Le constructeur promet aussi qu’elle a progressé au registre de l’émotion mécanique.
mercedes benz concept eqg side view
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Mercedes
Alors que Mercedes pensait vendre 100% de voitures électriques en Europe d’ici la fin de la décennie, le constructeur allemand table désormais sur une proportion de 50% seulement. Et en incluant les modèles hybrides rechargeables…
renault 5 e tech electric (14)
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Renault
Modèle : A290
La nouvelle citadine électrique à 25 000€ de Renault se dévoile enfin. La base de l'Alpine A290 vous plaît-elle ?
hyundai i20 n
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Hyundai
Modèle : I20 N
Hyundai et les sportives thermiques, c’est fini. Dommage, car la petite i20 N était l’une des toutes dernières GTI intéressantes du marché…
pagani
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Pagani
Modèle : Huayra
La rarissime supercar italienne a été scrutée de près par la police suisse. Mais que voulaient les fonctionnaires helvétiques au propriétaire de cette sportive hors normes ?
sv rover t7 0225
Non communiqué
BY CARFANS
Quitte à irriter les autorités parisiennes, autant le faire avec un vrai 4x4, non ? Ce terrifiant SV Rover est en effet homologué route (aux USA).
agtz twin tail hommage livery 3
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Alpine
Modèle : A110
L'AGTZ Twin Tail de Zagato est une Alpine A110 largement revisitée dont le prix va vous faire tourner la tête.
porsche missionx 6
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Porsche
La remplaçante de la Porsche 918 Spyder sera-t-elle électrique ? Le constructeur allemand doit se décider d’ici la fin de l’année 2024 sur le sujet.
porsche panamera e hybrid 2024 2
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Porsche
Modèle : Panamera
Après la version d’entrée de gamme et la surpuissante Turbo E-Hybrid, Porsche dévoile deux nouvelles variantes de la nouvelle Panamera de troisième génération. C’est probablement celles que vous croiserez le plus dans la rue.
cupra born vz 03
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Cupra
Modèle : Born
Au milieu de la multiplication d'annonces de sorties de citadines sportives, Cupra reprend la main en dévoilant une Born VZ de 325 ch !
bmw m5 2024
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :BMW
Modèle : M5
La nouvelle BMW M5 dépassera les 700 chevaux...mais aussi les 2,4 tonnes, hélas. Elle bénéficiera d'un système hybride différent de celui du SUV XM.
essais grand froid alpine a290 (13)
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Alpine
Modèle : A290
La petite A290 qui va devenir le deuxième modèle Alpine après l'A110 a accepté de se montrer en petite tenue lors de ses tests Grand Froid.
911
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Porsche
Même s'il faut choisir pour cela la version la plus musclée, la Porsche 911 ne se laisse pas faire par le Tesla Cybertruck en duel malgré les démonstrations "trollesques" d'Elon Musk.
lancia ypsilon 2024
Non communiqué
BY CARFANS
La voilà sous toutes les coutures, cette nouvelle citadine qui marque la renaissance de Lancia. Dès l’année prochaine, elle s’équipera d’une version « HF » pour voler dans les plumes de l’Alpine A290. Une version électrique, évidemment.
puma st 200 last edition 3
Non communiqué
BY CARFANS
Marque :Ford
Modèle : Puma, Puma ST
La sympathique Ford Puma vient tout juste d'être restylée, l'occasion pour Ford de dire adieu à la version ST. Mais que va-t-il nous rester ?
skoda octavia rs 2024 7
Non communiqué