Peugeot 207 RC

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2006
MOTEUR : 4 en ligne
CYLINDRÉE : 1598 cm3
VITESSE MAX : 214 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 175 à 6000
POINTS FORTS

Châssis sérieux
Souplesse mécanique
Sièges baquets
Amortissement

POINTS FAIBLES

Manque de sportivité
Boîte 5
Agilité moyenne

Partager la fiche

La Peugeot 207 RC entend renouer avec le glorieux passé de la marque. Intéressante sur le papier grâce à son 1,6 turbo partagé avec la Mini Cooper S, cette GTI ne se montre pas vraiment à la hauteur de son pedigree.

Lors du lancement de la 207 RC (GTI dans les autres pays), au printemps 2006, Peugeot avouait avoir assimilé les reproches faits à la 206 RC/GTI, en particulier par la presse anglaise. La principale critique était que, face à sa rivale, la Clio R.S., elle n’avait pas su défendre l’héritage de la mythique 205 GTI, dont les Britanniques sont particulièrement fans. La 206 RC ne manquait pourtant pas de panache avec son 2 litres atmo de 177 ch passé entre les mains de Lotus Engineering. En ce qui concerne la 207 RC, la motorisation passe à 1,6 litre, adopte un turbo et offre 175 ch. Ce bloc, conçu conjointement par Peugeot et BMW, est partagé avec la Mini Cooper S.
La 207 RC est moins puissante que sa devancière mais, grâce à l’injection directe et à la suralimentation, son couple est très nettement supérieur et sa disponibilité incomparable (26,5 mkg à 1 700 tr/mn contre 20,6 mkg à 4 750 tr/mn pour la 206 RC). Si sur le papier ce moteur semble très intéressant, il ne se révèle pas à la hauteur à l’usage. Il fait preuve d’une belle disponibilité, certes, mais s’essouffle passé 5 000 tr/mn. A cela s’ajoute un poids relativement élevé qui aseptise un peu plus la mécanique. L’impression est confirmée par des chronos décevants. Le 0 à 100 km/h est effectué en 7’’7, et le kilomètre est atteint en 28’’7. A titre de comparaison, la Cooper S, équipée du même moteur mais plus légère de 40 kg et pourvue d’une boîte 6, demande quatre dixièmes de moins pour passer de 0 à 100 km/h et abat le kilomètre D.A. en 27’’7.

Trop sage

Côté châssis, c’est sérieux mais pas très fun. Les trains roulants ont bien évidemment été revus et corrigés, avec des triangles avant équipés de rotules au lieu d’articulations élastiques, une traverse arrière rigidifiée de 30 %, et une raideur des ressorts augmentée… L’amortissement est satisfaisant, l’efficacité acceptable, mais le comportement de l’auto est trop neutre à la limite pour procurer les sensations attendues. Toujours à titre de comparaison, la Mini Cooper S est peut-être moins rigoureuse mais infiniment plus vivante, plus joueuse, en un mot plus sympa à piloter. La sagesse de la 207 se retrouve dans la sobriété de son kit carrosserie. Seuls les sorties d’échappement au dessin spécifique, les jantes de 17 pouces et le becquet perché au sommet du hayon distinguent la RC. L’intérieur cossu reçoit pour sa part un pédalier en alu, un volant sport et de beaux baquets enveloppants, comme sa devancière 206 RC.
La 207 n’aura pas connu la carrière de son illustre ancêtre, la 205 GTI. En avril 2010, Peugeot la retire de son catalogue dans le plus strict anonymat. Officiellement en raison d’une motorisation qui ne répondait pas aux normes Euro V. Mais son arrivée tardive et son comportement pas assez typé face à une concurrence aiguisée expliquent aussi la fin de cette 207 pas tout à fait GTI. Notez enfin que ce modèle a été décliné en break SW jusqu’en mars 2009. Outre un poids en hausse et un look discutable, cette version était d’autant plus dénuée d’intérêt qu’elle ne bénéficiait pas de l’intégralité des retouches de châssis apportées à sa soeur à trois portes.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
4 en ligne
Disposition
Avant
Transversal
Cylindrée (cm³)
1598
Alesage x Course (mm)
77,0 x 85,8
Rapport volumétrique
10,5 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Double (calage variable admission)
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
Gestion intégrale Bosch MED 17.2
Suralimentation
Turbo
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
175 à 6000
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
260 à 1700

Régime maxi (tr/mn)

6500
Vitesse maximum (km/h)
214
0-100 km/h annoncé
7”1
0-100 km/h mesuré
7”7
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
15”2
400m DA mesuré
16”0
1000m DA annoncé
27”8
1000m DA mesuré
28”7
Consommation moyenne (l/100km)
7.2
CO2 (g/km)
171
Année de sortie
2006
Prix à sa sortie
22 500 €
Puissance fiscale
10
Options principales
Sièges chauffants
Toit ouvrant
Peinture métallisée

 VOUS AIMEREZ
AUSSI

peugeot 205 gti 1.9 arriere
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
peugeot 306 s16 bv6 avant
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
peugeot 308 by peugeot sport 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
peugeot 208 by peugeot sport 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
209 900 €
Lamborghini Huracan LP 610-4
Mise en circulation : septembre 2015
479 900 €
Rolls Royce Cullinan
Mise en circulation : juillet 2020
529 900 €
Ferrari 812 GTS
Mise en circulation : avril 2022
245 000 €
Porsche 911 (997/2) GT3 RS
Mise en circulation : janvier 2011
254 900 €
Porsche 718 Cayman GT4 RS
Mise en circulation : décembre 2022
Prix sur demande
Lotus Elise S2
Mise en circulation : juillet 2003
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.