screenshot

Nissan 370Z

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2009
MOTEUR : V6 à 60°
CYLINDRÉE : 3696 cm3
VITESSE MAX : 250 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 331 à 7000
POINTS FORTS

Comportement joueur
Equilibre remarquable
Prix/plaisir

POINTS FAIBLES

Performances décevantes
Commande de boîte
Poids élevé

Partager la fiche

Lignes plus affûtées, cylindrée majorée et puissance en hausse : le coupé Nissan 370Z se donne enfin les moyens de marcher sur les plates-bandes du Cayman S.

70zSi le 350Z pouvait être considérer comme un potentiel concurrent du Cayman S, ses capacités dynamiques sont toujours restées en retrait face à celles de la Porsche, reine incontestée sur le segment des petits coupés sportifs. A l’orée de l’été 2009, Nissan revoit sa copie et dote son remplaçant d’un pedigree enfin apte à chatouiller le petit saurien. Bien que la majorité des “Z” soit commercialisée aux Etats-Unis, Nissan Europe est parvenu à imposer son cahier des charges en dotant cette mouture d’un comportement plus rigoureux, et plus sportif. Le 370Z apparaît ainsi comme une nouvelle voiture. Plus court de 6,5 cm et plus léger de 32 kg, il profite d’un empattement amputé de 10 cm, gage d’une vivacité accrue dans les portions serrées, et de capacités dynamiques en nette progression. Au registre des modifications, la carrosserie est plus généreuse de 3 cm, la voie avant plus large de 15 mm, tandis que son homologue arrière gagnent 55 mm !
Sur le papier, ces modifications ont pour but de transfigurer le comportement tout en offrant au petit coupé nippon une allure plus trapue. La présentation extérieure est plus flatteuse, les nouveaux feux en forme de boomerang apportent un regain d’agressivité, tandis que l’habitacle jouit, lui aussi, d’un traitement peaufiné. Les progrès réalisés en matière de qualité perçue sont notables, même si quelques plastiques disgracieux sont toujours de la partie. La position de conduite ne souffre guère la critique et, petite provocation envers Porsche, la clé de contact a désormais migré à gauche… Dès les premiers tours de vilebrequin, la sonorité du V6 apparaît familière, même si la ligne d’échappement ne joue plus dans la même catégorie, avec une mélodie plus discrète. Plus noble, le 3,7 litres conserve l’enveloppe de son prédécesseur, mais les retouches sont profondes. L’augmentation de la cylindrée résulte d’un allongement de la course (+ 4,6 mm), entraînant le remplacement de tout l’équipage mobile. Mais la principale nouveauté, dictée par la réduction des émissions de CO2, réside dans l’adoption d’un système baptisé VVEL permettant de faire varier la levée des soupapes d’admission. Le V6 est également plus puissant avec une cavalerie qui passe de 313 à 331 ch et un couple qui gagne (seulement) 0,8 mkg à un régime de rotation plus élevé (5 200 tr/mn contre 4 800 pour le 350Z). La consommation moyenne chute quant à elle de 12 %. Notez que la transmission est plus courte de 5 %. Les performances font logiquement un léger bond en avant, et le petit coupé s’offre un 1 000 m DA en 25’’7.

Bonne propulsion

Pas de quoi inquiéter pour autant le Cayman S qui réalise le même exercice en 24’’1. Si le V6 se montre plus rugueux et moins mélodieux que le flat-six Porsche, le gain en termes de comportement est notable. Là où le 350 se désunissait et se montrait brouillon, le 370 s’offre un amortissement digne de ce nom et affiche des mouvements de caisse enfin maîtrisés. Bien qu’une impression de lourdeur persiste, les changements d’appuis sont plus francs, plus incisifs, et la rigidité en hausse (+ 30 %) apporte un plus en matière d’agilité et de nervosité.
Sans pour autant être piégeuse, la poupe prend rapidement le large, mais l’équilibre excellent du châssis et le différentiel autobloquant permettent de s’adonner sans retenue aux joies de la glisse. A la limite, le 370Z est toutefois moins progressif et plus délicat à dompter. La maîtrise de ses réactions n’en est que plus gratifiante.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
V6 à 60°
Disposition
Avant
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
3696
Alesage x Course (mm)
95,5 x 86,0
Rapport volumétrique
11,0 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Double (calage variable admission)
Entraînement
Courroie
Alimentation / Allumage
Gestion intégrale Nissan EGI ECCS
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
331 à 7000
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
363 à 5200

Régime maxi (tr/mn)

7500
Vitesse maximum (km/h)
250
0-100 km/h annoncé
5”3
0-100 km/h mesuré
5”8
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
20”7
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
14”3
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
25”4
Consommation moyenne (l/100km)
10,6
CO2 (g/km)
247
Année de sortie
2009
Prix à sa sortie
40 900 €
Puissance fiscale
23
Options principales
boîte auto à 7 rapports
Système de navigation
Jantes allégées Rays 19”
Il n'existe aucune fiche collection de la même marque ...
SPORTIVES
D’OCCASION
284 900 €
porsche 718 boxster rs occasion 3
Porsche 718 Spyder RS
Mise en circulation : janvier 2024
149 900 €
aston martin v12 vantage s occasion 1
Aston Martin V12 Vantage S
Mise en circulation : février 2016
144 900 €
porsche 991 gt3 occasion 2
Porsche 911 (991) GT3
Mise en circulation : août 2015
76 900 €
porsche boxster 981 gts occasion 3
Porsche Boxster (981) GTS
Mise en circulation : janvier 2016
239 900 €
ferrari portofino occasion 3
Ferrari Portofino
Mise en circulation : août 2019
314 900 €
lamborghini huracan evo occasion 2
Lamborghini Huracan EVO Spyder
Mise en circulation : février 2019
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.