Ford Sportka

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2003
MOTEUR : 4 en ligne
CYLINDRÉE : 1597 cm3
VITESSE MAX : 179 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 95 à 5500
POINTS FORTS

Châssis excellent
Efficacité redoutable
Sensations authentiques
Amortissement

POINTS FAIBLES

Moteur indigne du châssis
Finition déplorable

Partager la fiche

La Ford Sportka est l’archétype de la petite sportive survoltée. Légère, saine et diablement efficace, elle distille davantage de sensations que bien des GTI plus puissantes.

Considérer la Sportka comme une simple citadine serait une grossière erreur. Certes, la petite Ford possède tous les arguments pour séduire une clientèle majoritairement urbaine, avec son tarif décent, sa taille de lilliputienne et sa bouille craquante. Mais elle est avant tout une sportive rustique, dans le bon sens du terme, qui procure des sensations simples mais authentiques. Visuellement, elle se distingue par des boucliers avant et arrière plus enveloppants, des jantes en alu de 16 pouces et deux bandes blanches, clin d’oeil aux mythiques Ford GT40.
Ses formes rondouillettes, soulignées par des ailes généreusement gonflées, lui donnent une véritable allure de bombinette. Malheureusement, le traitement intérieur n’a pas été aussi soigné. En claquant la frêle portière, on découvre un habitacle simple et quelque peu austère. La planche de bord ovale de la Ka a été reprise, et seuls le cuir bi-ton des sièges et le pommeau de levier de vitesse en alu égaient un peu l’ambiance. Sous le capot, le petit 1,6 litre Ford, qui équipe également sa consoeur découvrable la Streetka, développe 95 ch. Malgré le poids contenu de l’auto (975 kg), le bloc n’éveille que très rarement les sens. Il faut dire que ce dernier est plutôt rustique puisque sa culasse ne compte pas 16, mais seulement 8 soupapes !

Effet « Kit car » jubilatoire

Une fois en action, le grognement qui émane de l’échappement rattrape des performances pour le moins timides. Le cap des 100 km/h est franchi en 11’’1 tandis que le mille mètres départ arrêté nécessite pas moins de 32’’9. Ses principales concurrentes, Panda 100 HP et Twingo GT, réalisent ces mêmes exercices avec quelques longueurs d’avance. La Fiat se contente de 9’’6 et 32’’6, tandis que la Française ne demande que 9’’8 et 31’’5. Malgré ses modestes chronos et son tempérament un brin poussif dans les tours, le petit bloc Duratec démontre une belle hargne, mise en exergue par un étagement de boîte ultracourt. La commande de cette dernière ne souffre d’ailleurs pas la moindre critique, avec un guidage et une précision sans faille.
Qu’importe ce manque de punch, la Sportka peut compter sur la rigueur et le sérieux de son châssis pour redonner le sourire à son pilote. Le train avant, élargi de 22 mm par rapport à une Ka ordinaire, fait preuve d’une efficacité étonnante. L’excellent feeling de la direction conjugué à l’absence totale de mouvements de caisse procurent un effet “kit car” jubilatoire. La Ford vire d’un bloc, sans le moindre temps mort. L’absence de contrôle de trajectoire ne fait que décupler le plaisir que l’on prend à son volant. La généreuse monte ContiSportContact aide à planter l’avant, tandis que la croupe accepte de se dandiner si l’on rentre un peu plus fort sur les freins. Les micro-GTI capables de procurer un tel plaisir de conduite se comptent sur les doigts d’une main, et il faut remonter aux années 80 pour retrouver un tempérament similaire. Dernier domaine dans lequel la Sportka excelle : l’amortissement. Ferme en utilisation quotidienne, il réduit la prise de roulis à néant tout en digérant la moindre aspérité

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
4 en ligne
Disposition
Avant
Transversal
Cylindrée (cm³)
1597
Alesage x Course (mm)
82,1 x 75,5
Rapport volumétrique
9,5 : 1
Soupapes / Cylindres
2
Arbres(s) à cames
Simple
Entraînement
Courroie
Alimentation / Allumage
Siemens
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
95 à 5500
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
136 à 4250

Régime maxi (tr/mn)

6000
Vitesse maximum (km/h)
179
0-100 km/h annoncé
9”7
0-100 km/h mesuré
11”1
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
17”9
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
32”9
Consommation moyenne (l/100km)
7,6
CO2 (g/km)
182
Année de sortie
2003
Prix à sa sortie
12 800 €
Puissance fiscale
6 CV
Options principales
Airbags latéraux
Peinture métallisée
Sellerie cuir bicolore
Toit ouvrant électrique
guillemets 2.png
Qu’importe ce manque de punch, la Sportka peut compter sur la rigueur et le sérieux de son châssis pour redonner le sourire à son pilote

 VOUS AIMEREZ
AUSSI

FICH COLL.
BY MOTORSPORT

PETITES
ANNONCES

339 900 €
Lamborghini Huracan Performante Spyder
Mise en circulation : février 2019
72 900 €
Porsche Cayman 981 GTS
Mise en circulation : octobre 2015
239 900 €
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : juillet 2021
182 900 €
McLaren 570S Spider
Mise en circulation : octobre 2017
155 000 €
Mercedes AMG GT C
Mise en circulation : décembre 2019
149 900 €
Aston Martin DBS
Mise en circulation : septembre 2011
bmw m4 csl / porsche 911 gt3 touring (type 992)
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter