Ferrari 360 Modena

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 1999
MOTEUR : V8 à 90°
CYLINDRÉE : 3586 cm3
VITESSE MAX : 296 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 400 à 8500
POINTS FORTS

Chant du V8
Qualité d'amortissement
Prestation en hausse VS F355
Performances

POINTS FAIBLES

Finition encore discutable
Tendance sous-vireuse marquée
Consommation délirante

Partager la fiche

Premier modèle entièrement fait d’aluminium, la Ferrari 360 Modena inaugure un mode de fabrication qui sera repris par la suite sur tous les modèles de la marque. Elle symbolise l’entrée du cheval cabré dans une nouvelle ère.

Présentée au Salon de Genève 1999, la Ferrari 360 Modena, profonde évolution de la 355, a marqué l’histoire de la marque en étant le premier modèle de la firme doté d’un châssis space frame et d’une carrosserie en aluminium. Un mode de fabrication repris depuis sur toutes les Ferrari. Par rapport au châssis en acier de la 355, celui de la 360 affiche un poids inférieur de 28 % et une résistance à la torsion supérieure de 40 %. Plus imposante que sa devancière, la Modena est pourtant plus légère de 60 kg (1 290 kg). Pour mener à bien ce passage au tout alu, la marque au cavallino rampante a débauché Harald Wester du groupe VAG, l’ingénieur à l’origine de l’Audi A2 dont la structure et la carrosserie sont en alu.
Une fois de plus, Pininfarina a sculpté les courbes de la berlinette. Sous le capot, une version évoluée du V8 de la 355. La cylindrée passe de 3 496 à 3 586 cm3, la puissance grimpe à 400 ch, et le couple à 38 mkg (380 équidés et 36,7 mkg pour la 355). La culasse à cinq soupapes (trois à l’admission, deux à l’échappement), solution technique de l’époque permettant d’améliorer le remplissage, est toujours présente. Comme sur la 355, le client a le choix entre la traditionnelle boîte manuelle avec grille en H et la boîte robotisée F1 avec palettes au volant, qui gagne en confort d’utilisation sur la Modena. Le 0 à 100 km/h est abattu en 4’’5, la borne kilométrique atteinte en 22’’9, et la vitesse maxi culmine à 296 km/h.

Succès commercial

Tenue de route et équilibre sont très bons grâce à l’empattement généreux (2,60 m), mais cela n’empêche pas la 360 de se montrer pointue à la limite et d’afficher une certaine sensibilité au lever de pied. Dans l’habitacle, la finition progresse sans toutefois atteindre la qualité des productions allemandes ou tout simplement celle attendue sur un véhicule vendu 793 000 francs (120 892 euros). Certains plastiques en particulier dénotent dans un intérieur qui se veut un mélange de luxe et de sportivité. La position de conduite est parfaite et les sièges assurent un certain confort, renforcé par le travail de la suspension pilotée. En 2000, Ferrari lance la 360 Spider. La cinématique (qui dure vingt secondes) de la capote souple est entièrement gérée par l’électronique, y compris le verrouillage dans le haut du pare-brise.
Avec un embonpoint contenu à 60 kg, le Spider affiche des performances très similaires à celles du coupé (0 à 100 km/h en 4’’6 et 23’’1 sur le 1 000 m DA). Un an avant l’arrêt de la 360, en 2003, la Challenge Stradale fait son apparition. Dérivée de la pistarde Challenge, elle affiche 425 ch pour 1 180 kg. Pour gagner 110 kg, titane et carbone ont été utilisés pour certains éléments du châssis et de l’habitacle. Résultat : 4’’1 pour passer de 0 à 100 km/h, 22’’ au kilomètre DA, et 300 km/h en pointe. Les réglages châssis sont spécifiques, les jantes gagnent un pouce (19 pouces), des freins carbone-céramique Brembo apparaissent, et la boîte F1 fait partie de la dotation de série. Enfin, notons que la 360 est la première Ferrari à avoir eu une déclinaison élaborée pour courir en championnat FIA. La Ferrari 360 s’est écoulée à 16 000 unités (8 500 coupés et 7 500 Spider) contre 11 206 pour la 355. Un succès lié à ses excellentes prestations.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
V8 à 90°
Disposition
Central arrière
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
3586
Alesage x Course (mm)
85,0 x 79,0
Rapport volumétrique
11,1 : 1
Soupapes / Cylindres
5
Arbres(s) à cames
Deux doubles
Entraînement
Courroie
Alimentation / Allumage
Bosch
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter sec
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
400 à 8500
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
373 à 4750

Régime maxi (tr/mn)

8500
Vitesse maximum (km/h)
296
0-100 km/h annoncé
4”5
0-100 km/h mesuré
-
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
12”6
400m DA mesuré
-
1000m DA annoncé
22”9
1000m DA mesuré
-
Consommation moyenne (l/100km)
17,9
CO2 (g/km)
415
Année de sortie
1999
Prix à sa sortie
793 000 F (120 892 €)
Puissance fiscale
34 CV
Options principales
Boîte F1 Robotisée
Lecteur CD
Set de voyage
Echappement sport
Sièges électriques
Phares xénon
guillemets 2.png
ancLa position de conduite est parfaite et les sièges assurent un certain confort, renforcé par le travail de la suspension pilotée

 VOUS AIMEREZ
AUSSI

FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT

PETITES
ANNONCES

226 900 €
Ferrari 458 Italia Spider
Mise en circulation : février 2013
390 000 €
Ferrari 296 GTB
Mise en circulation : novembre 2022
109 900 €
Ferrari 360 Modena Spider
Mise en circulation : avril 2002
229 900 €
Ferrari 430 Scuderia
Mise en circulation : décembre 2010
284 000 €
Ferrari Portofino M
Mise en circulation : novembre 2021
520 000 €
Ferrari 812 GTS
Mise en circulation : octobre 2020
299 000 €
Ferrari Roma
Mise en circulation : septembre 2021
349 900 €
Ferrari F8 Tributo
Mise en circulation : décembre 2020
259 900 €
F12 BERLINETTA « ATELIER CAR »
Mise en circulation : juin 2021
435 000 €
Ferrari 488 Pista
Mise en circulation : juin 2020
bmw m4 csl / porsche 911 gt3 touring (type 992)
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter