Chevrolet Corvette C5

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 1997
MOTEUR : V8 à 90°
CYLINDRÉE : 5666 cm3
VITESSE MAX : 274 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 344 à 5400
POINTS FORTS

V8 vibrant et musclé
Performances
Conduite amusante
Voiture attachante
Ligne racée

POINTS FAIBLES

Adhérence limitée
Boîte 5+1
Amortissement perfectible
Qualité perçue déplorable

Partager la fiche

La cinquième génération représente un important virage dans l’immense carrière de cet sportive mythique. Sans sacrifier la tradition, la Corvette C5 accède à un comportement apte à satisfaire également les passionnés du vieux continent.

La Corvette incarne le rêve américain depuis 1953, avec des performances obtenues grâce à des moteurs de cylindrées inhabituelles en Europe qui la transforment en dragster typiquement US. La comparaison avec une autre légende apparaît inévitable, la 911, mieux pensée et plus homogène, à la culture totalement opposée. La Porsche traverse le temps en progressant “froidement” dans tous les domaines, mais la Chevrolet possède ce grain de folie qui la rend si attachante. La C5 marque un tournant décisif en démontrant que l’Amérique ne manque pas non plus de génie. Elle s’offre un tout nouveau moteur qui s’inscrit parmi les blocs “compacts” à l’échelle des States.
La cylindrée de 5,7 litres et l’arbre à cames central ne déroutent pas les puristes d’outre-Atlantique, tandis que l’Europe découvre un V8 regorgeant logiquement de couple et qui sait faire preuve d’allégresse. S’il subsiste un sixième rapport destiné au cruising, les autres reprises se révèlent particulièrement vigoureuses et les accélérations musclées. Cette corvette n’a pas à rougir face à la Porsche, ni même une M3 et autres Venturi, en performances comme en comportement. En dépit d’une impression de grosse voiture, sans doute accentuée par la largeur imposante, l’auto dissimule un poids relativement raisonnable. La conception simple mais inspirée de la compétition repose sur un châssis poutre recouvert d’une carrosserie en matériaux composites.

Hyper attachante

Certes un peu encombrante sur les petites routes, cette stricte deux places dévoile une réelle agilité doublée d’un bel équilibre. Le moteur est bien reculé et la boîte renvoyée pour la première fois sur l’essieu arrière afin de mieux centrer les masses, tandis que les suspensions font appel à d’excentriques ressorts à lames transversaux. Derrière le volant, on ressent un flou caricatural dans la direction et une grande nonchalance de prime abord. Le train avant demande à être inscrit avec une autorité. La Corvette accepte alors de virer sans sourciller, de pivoter et même de s’adonner au “drift” en toute décontraction. Les réactions toujours prévisibles mettent vite en confiance.
Cette facilité réside en partie dans un niveau d’adhérence moyen qui réduit les vitesses de passage et donne ainsi le temps de gérer de grandes dérives ou même des glissades. L’efficacité se montre donc honnête mais limitée, notamment inférieure à celle d’une désordonnée Z3 M qui demande en retour des talents d’acrobate. L’amortissement n’est pas parfait non plus dans certaines fréquences, même avec les suspensions pilotées qui se sont succédées. La série limitée Commemorative Edition allégée, raffermie et dotée de pneus spécifiques, apporte un regain d’efficacité mais devient alors bien plus délicate à la limite.
La C5 conquiert donc le vieux continent par son tempérament débordant et se fait pardonner un agencement intérieur plutôt clinquant que la batterie de gadgets ne peut occulter. Mais on ne peut proposer un prix inférieur à la concurrence et un équipement pléthorique, même s’il se révèle souvent inutile, sans faire quelques concessions sur la qualité des plastiques… Il n’empêche que pour environ 25 000 € seulement de nos jours, cette GT américaine hyper attachante vous en donnera pour votre argent.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
V8 à 90°
Disposition
Central avant
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
5666
Alesage x Course (mm)
99,0 x 92,0
Rapport volumétrique
10,0 : 1
Soupapes / Cylindres
2
Arbres(s) à cames
Simple (central)
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
PCM
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
344 à 5400
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
483 à 4200

Régime maxi (tr/mn)

6000
Vitesse maximum (km/h)
274
0-100 km/h annoncé
5”0
0-100 km/h mesuré
5”5
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
13”7
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
24”6
Consommation moyenne (l/100km)
15,0
CO2 (g/km)
299
Année de sortie
1997
Prix à sa sortie
368 000 F (56 101 €)
Puissance fiscale
26
Options principales
Jantes aluminium
Peinture métallisée
Suspension pilotée

 VOUS AIMEREZ
AUSSI

corvette c6 zr1 3
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
chevrolet corvette c7 stingray 1
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
2016 chevrolet corvette z06
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
67 900 €
Corvette C7 Stingray
Mise en circulation : janvier 2014
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.