screenshot

Audi S8 (D3)

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2006
MOTEUR : V10 à 90°
CYLINDRÉE : 5204 cm3
VITESSE MAX : 250 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 450 à 7000
POINTS FORTS

Homogénéité sans faille
Précision du châssis
Qualité de fabrication
Limousine sportive

POINTS FAIBLES

Sensations aseptisées
Poids

Partager la fiche

En adoptant le V10 dégonflé de la Lamborghini Gallardo, l’Audi S8 jette un pavé dans la mare des limousines. Malgré son gabarit, l’Allemande concilie à merveille luxe et comportement de haut vol.

Avec l’arrivée de la S8, Audi sème la pagaille dans sa propre gamme. Dans les faits, le nouveau fleuron de la marque aux anneaux vient marcher sur les plates-bandes de l’A8 6.0 W12 : puissances identiques, performances similaires et tarifs voisins. Mais la déclinaison S va plus loin et distille une philosophie en accord avec les modèles sportifs de la marque. Esthétiquement pourtant, peu d’éléments permettent de cerner les velléités de la bête. Toujours aussi classe, la S8 se fait discrète, mais les plus attentifs noteront une calandre spécifique recevant des barrettes verticales, des rétroviseurs à l’aspect chromé, des jantes de 20 pouces livrées de série ainsi qu’une quadruple sortie d’échappement. Histoire de marquer le coup, la limousine s’orne d’un logo V10 sur les ailes avant. Dans l’habitacle, l’accueil princier ne dénote pas, hormis une présentation spécifique, inhérente à la finition Avus : placage en carbone en lieu et place du bois, et un volant siglé. Inutile de rappeler que la finition de présentation frôle le sans-faute. Audi survole les débats en termes de présentation, et la S8 est la digne représentante d’un savoir-faire sans grande concurrence. Mais le véritable attrait de la S8 réside sous son imposant capot.

V10 Lamborghini

Pour donner des ailes à sa limousine, Audi est allé piocher dans la banque d’organes maison et a ainsi opté pour le V10 de la Lamborghini Gallardo. Si l’architecture demeure identique, le bloc n’en est pas moins exempt de quelques retouches : sa cylindrée passe de 5.0 à 5.2 litres par une augmentation de l’alésage (82,5 à 84,5 mm) et il se retrouve accouplé au système d’injection directe FSI. Les bielles sont désormais en acier forgé, tandis que les pistons sont en alliage. Le bloc Audi reste cependant fidèle aux soupapes d’échappement refroidies, et au déphaseur d’arbres à cames à l’admission comme à l’échappement. Le caractère a quant à lui été légèrement lissé. La valeur maximale de couple est disponible plus tôt (90 % étant présents dès 2 300 tr/mn) et grimpe même à 55 mkg (contre 52 pour la Gallardo). Au final, la puissance revendiquée, bien que disponible plus tôt, chute à 450 ch. Dès les premiers tours de roues, le V10 vous plonge dans l’ambiance avec une sonorité de moteur de course. L’accélérateur électronique, très sensible, surprend au début, mais la poussée est époustouflante et continue jusqu’à la zone rouge placée à plus de 7 000 tours ! Malgré une masse flirtant avec les deux tonnes, les départementales sont abordées avec autant de panache que les meilleures GTI. Dans ce registre, saluons le système quattro qui reçoit une évolution du différentiel Torsen. 85 % du couple pouvant être transférés sur les roues arrière et 65 % sur l’avant. En utilisation “classique”, l’Allemande privilégie la propulsion avec une répartition de 40/60. Dans les faits, la S8 fait preuve d’une certaine agilité mais souffre de son embonpoint (1 940 kg) sur les tracés tortueux. Le moteur en porte-à-faux avant plombe le nez et la rend sous-vireuse à la limite, mais le bilan dynamique est étonnant au vu du gabarit. La suspension pneumatique réglable se montre efficace, sans jamais devenir inconfortable, avec des mouvements de caisse maîtrisés et un pompage absent. Quant à l’option freinage céramique, si son surcoût est conséquent (9 000 euros), elle s’avère indispensable avec ses étriers avant à six pistons.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
V10 à 90°
Disposition
Avant
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
5204
Alesage x Course (mm)
84,5 x 92,8
Rapport volumétrique
12,5 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Deux doubles (calage variable échappement et admission)
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
Gestion intégrale Bosch Motronic MED 9.1
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
450 à 7000
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
540 à 3500

Régime maxi (tr/mn)

7250
Vitesse maximum (km/h)
250
0-100 km/h annoncé
5”1
0-100 km/h mesuré
6”1
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
14”1
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
25”0
Consommation moyenne (l/100km)
13,4
CO2 (g/km)
319
Année de sortie
2006
Prix à sa sortie
110 750 €
Puissance fiscale
37 CV
Options principales
Toit ouvrant vitré
Freins carbone-céramique
Hi-fi Bang & Olufsen
Régulateur de vitesse actif
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
162 900 €
audi r8 ii v10 performance occasion 1
Audi R8 II V10 Performance
Mise en circulation : septembre 2019
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.