screenshot

Aston Martin DBS

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2007
MOTEUR : V12 à 60°
CYLINDRÉE : 5935 cm3
VITESSE MAX : 302 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 517 à 6500
POINTS FORTS

Sensations authentiques
Freinage
V12 envoûtant
Comportement viril
Châssis équilibré

POINTS FAIBLES

Poids élevé
Amortissement perfectible
Moteur rustique

Partager la fiche

Si l'Aston Martin DBS ne peut nier sa filiation avec la DB9, la clientèle visée est quant à elle tout autre. Profitant d’un allégement et d’une sévère cure de vitamines, elle surclasse la mythique Vanquish dans nombre de domaines.

De l’aveu même de ses concepteurs, l’Aston Martin DBS est un cas à part dans le catalogue de la marque à son lancement. Le modèle le plus exubérant et le plus performant de la gamme concilie à merveille comportement de haut vol et luxe typiquement british. A première vue, la transformation d’une sage GT en une pseudo bête de course moyennant 241 400 euros (soit 86 950 euros de plus) peut s’apparenter à un formidable coup marketing. Mais ne vous méprenez pas, la DBS évolue dans une autre sphère. Celle des super sportives.

-65 kg, + 67 ch

D’un point de vue esthétique, les quelques modifications apportent un regain d’agressivité bien senti. Si l’inspiration avec la DBRS9 évoluant au Mans est évidente, la nouvelle venue ne reprend aucun élément de la version course que n’aurait déjà la DB9. Elle s’en inspire juste visuellement et techniquement. Malgré tout, l’Anglaise opte pour nombre de pièces en carbone. Diffuseur arrière, couvercle de coffre, ailes avant et branches de rétroviseurs permettent de gagner 30 kg. L’allégement se poursuit avec des freins Brembo en carbone/céramique et des baquets monocoque, eux aussi en carbone. Verdict de la cure d’amaigrissement : moins 65 kg sur la balance ! Néanmoins, le “cockpit” revêt toujours des allures de cocon douillet avec cuir et Alcantara à tous les étages. Le moindre doute quant à ses prétentions sportives est rapidement contrecarré par le réveil du V12.
Sa sonorité rauque et enivrante à l’intérieur devient carrément terrifiante pour les passants. Les ingénieurs maison ont repris le bloc de 5,9 litres de la DB9, sans toucher à l’équipage mobile, mais en travaillant considérablement l’admission. Des prises d’air dynamiques ont été greffées dans le bouclier, tandis que des conduits à géométrie variable permettent d’améliorer la réponse du moteur à tous les régimes. La puissance du bloc passe ainsi de 450 à 517 ch. Le couple maxi stagne quant à lui à 58,1 mkg et se retrouve disponible 750 tours plus haut. Ce petit défaut est toutefois gommé par la boîte six, dotée d’un pont plus court. Quoi qu’il en soit, le nouveau V12 a clairement gagné en agrément avec un regain de vitalité étonnant à l’approche du rupteur. Aston annonce ainsi un gain de cinq dixièmes sur le 0 à 100 km/h (4’’3) et une vitesse maxi qui passe à 302 km/h (contre 300 pour la DB9). Cette cure de vitamines s’accompagne de ressorts et de barres antiroulis plus rigides de 50 %. La plate-forme et les bras de suspension sont en revanche communs à la DB9. Bien que virilisée, l’Anglaise conserve un confort de roulage acceptable. Si Aston a clairement visé la polyvalence, la DBS peut également faire étalage d’un mauvais caractère. Face à sa petite soeur, le comportement est transfiguré.
Le caractère pataud laisse place à un panache étonnant pour une auto accusant près de 1,7 tonne. Pilotée avec autorité, elle répond sans temps mort, se cale fermement sur ses appuis et enchaîne les portions sinueuses avec grâce et agilité. Si les réactions sont parfois brutales et le comportement un peu revêche, l’équilibre est quant à lui remarquable, procurant ainsi un agrément de conduite authentique et sans filtre. Seuls le poids conséquent et la suspension un poil pompeuse sont à signaler. Sans quoi, le tableau aurait été idyllique.

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
V12 à 60°
Disposition
Avant
Longitudinal
Cylindrée (cm³)
5935
Alesage x Course (mm)
89,0 x 79,5
Rapport volumétrique
10,9 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Deux doubles
Entraînement
Chaîne
Alimentation / Allumage
Gestion intégrale Bosch Motronic
Suralimentation
Sans (Atmosphérique)
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
517 à 6500
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
570 à 5750

Régime maxi (tr/mn)

7000
Vitesse maximum (km/h)
302
0-100 km/h annoncé
4”3
0-100 km/h mesuré
-
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
-
400m DA annoncé
-
400m DA mesuré
-
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
-
Consommation moyenne (l/100km)
16.4
CO2 (g/km)
388
Année de sortie
2007
Prix à sa sortie
241 400 €
Puissance fiscale
45
Options principales
Couleur unique
Sièges baquets carbone
Boîte robotisée
Montre Jaeger
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
149 900 €
aston martin v12 vantage s occasion 1
Aston Martin V12 Vantage S
Mise en circulation : février 2016
154 900 €
aston martin dbs volante occasion 1
Aston Martin DBS Volante
Mise en circulation : octobre 2012
324 900 €
aston martin dbs superleggera occasion 1
Aston Martin DBS Superleggera
Mise en circulation : février 2020
529 900 €
aston martin v12 vantage occasion 1
Aston Martin V12 Vantage 2023
Mise en circulation : juillet 2023
1 050 000 €
aston martin v12 speedster occasion 1
Aston Martin V12 Speedster
Mise en circulation : juin 2023
259 900 €
aston martin superleggera occasion1
Aston Martin DBS Superleggera
Mise en circulation : février 2019
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.