screenshot

Alfa Romeo 4C

Fiche COLLECTION by Motorsport

EN BREF
SORTIE : 2014
MOTEUR : 4 en ligne
CYLINDRÉE : 1742 cm3
VITESSE MAX : 258 km/h
PUISSANCE (ch à tr/mn) : 240 à 6000
POINTS FORTS

Concept Light
Amortissement
Efficacité
Plaisir sans filtre

POINTS FAIBLES

Pas d'auto bloquant
Caractère moteur
Direction
Gestion de boîte

Partager la fiche

En 2014, l'Alfa Romeo 4C a surpris et embrasé la planète automobile avec sa coque carbone et son moteur central  ! Produite jusqu’en 2020, au rythme de 1 000 exemplaires par an, le poids plume italien se décline en Spider dès 2015 et garde une belle cote en occasion.

Alors que la légèreté et la radicalité sont en voie d’extinction, un tel projet signé Alfa a redonné du baume au cœur aux puristes. La 4C fait une croix sur les aspects pratiques et se focalise sur le plaisir de conduite. Pas d’assistance de direction, ni de freinage. L’Italienne fait l’éloge de la simplicité, de la sportivité authentique. Elle préserve tout de même du confort de suspension, grâce à un débattement conséquent y compris avec le pack Racing, aux réglages plus fermes et ajoutant une barre antiroulis arrière. En mettant le contact, il ne faut pas s’attendre à s’extasier. La voix du 4 cylindres reste banale et les grondements de chalutier de l’échappement (accrues avec l’Akrapovic optionnel) ne rendent pas hommage aux glorieuses ancêtres. Installé dans le dos, le 1,7 litre turbo tout en alu a perdu 22 kg par rapport à celui d’une Giulia QV. Il bénéficie de l’injection directe et d’un turbo soufflant jusqu’à 1,5 bar.

3,7 kg/ch

Ce dernier s’entend et se sent ! Ce petit bloc a cette faculté de catapulter sans temps mort (jusqu’à 6 000 tr/mn seulement) une sportive qui réussit l’exploit de rester sous la tonne, ce qui donne un rapport poids/puissance digne d’une belle GT : 3,7 kg/ch. En revanche, le quatre cylindre aurait mérité plus de caractère dans les tours et surtout d’être accolé à une bonne boîte manuelle. La double embrayage surprend à bord d’une telle puriste prônant la légèreté à tout prix. Qui plus est, elle manque de répondant au rétrogradage. Disons qu’elle aurait eu sa place sur la liste des options. Cette transmission a tout de même l’avantage de cacher un launch control qui, conjugué à la motricité impériale et au faible poids, engendre d’excellentes accélérations : 0 à 100 km/h en moins de 5’’0 et 24’’0 au 1 000 m ! Les deux derniers rapports sont toutefois longs et la vitesse maxi est quasi atteinte en 5e.
Cn la malmenant dans le sinueux, la 4C évoque une Elise en un peu plus musclée. Il est possible de rouler fort sur le bosselé en toute sérénité. Son agilité tient davantage de sa légèreté et de l’empattement réduit que de la mobilité de la poupe. Ce n’est pas une adepte de la glisse ! La motricité est difficile à prendre en défaut et l’arrière reste stoïque. Plus gênant, la direction s’avère floue autour du point milieu et déroutante… Alors qu’elle se passe d’assistance ! Le freinage également, mais il conserve l’ABS et régale par son répondant, son endurance. En théorie, la 4C a de quoi briller sur circuit. Dans la pratique, le potentiel du châssis semble sous-exploité. Elle tourne fort sur le Club (1’24’’91), en collant plus d’une seconde à l’Elise S. Mais les mouvements parasites prennent une ampleur inattendue de la part d’une plume évoluant au ras du sol. La poupe peut décrocher sur les gros appuis, en générant de vicieux coups de raquette. Bref, en jouant avec les limites d’adhérence, elle reste difficile à contrôler, d’autant qu’elle fait l’impasse sur un autobloquant. C’est sans doute pour cela que le correcteur de trajectoire ne peut se déconnecter totalement. En dépit de quelques imperfections, la 4C chatouille les sens et propose une vision light atypique du grand tourisme à l’italienne. Elle en devient attachante par sa manière de connecter à la route : simple et vibrante. Conjuguée à sa rareté, elle devrait sans mal continuer à garder la cote.

 

 TOUTE LA
FICHE TECHNIQUE
Type (cylindres)
4 en ligne
Disposition
Central arrière
Transversal
Cylindrée (cm³)
1742
Alesage x Course (mm)
83,0 x 80,5
Rapport volumétrique
9,25 : 1
Soupapes / Cylindres
4
Arbres(s) à cames
Double (calage variable échappement et admission)
Entraînement
Courroie
Alimentation / Allumage
-
Suralimentation
Turbo
Lubrification
Carter humide
Puissance maxi (ch) à (tr/mn)
240 à 6000
Couple maxi (Nm) à (tr/mn)
350 de 2200 à 4250

Régime maxi (tr/mn)

6500
Vitesse maximum (km/h)
258
0-100 km/h annoncé
4”5
0-100 km/h mesuré
4”9
0-200 km/h annoncé
-
0-200 km/h mesuré
17”9
400m DA annoncé
12”8
400m DA mesuré
13”3
1000m DA annoncé
-
1000m DA mesuré
24”0
Consommation moyenne (l/100km)
6,8
CO2 (g/km)
157
Année de sortie
2014
Prix à sa sortie
51 900 €
Puissance fiscale
14
Options principales
Phares en carbone
Pack Racing (suspension raffermie)
Echappement Akrapovic
FICH COLL.
BY MOTORSPORT
SPORTIVES
D’OCCASION
144 900 €
lotus exige 430 occasion 1
Lotus Exige Cup 430
Mise en circulation : février 2019
134 900 €
alpine a110r occasion 2
Alpine A110 R
Mise en circulation : mai 2024
234 900 €
ferrari portofino occasion 2
Ferrari Portofino
Mise en circulation : octobre 2018
242 900 €
porsche 992 gt3 occasion 1
Porsche 911 (992) GT3
Mise en circulation : août 2021
99 900 €
porsche 991 2 carrera occasion 2
Porsche 911 (991/2) Carrera
Mise en circulation : avril 2016
122 900 €
porsche 718 spyder occasion 1
Porsche 718 Spyder
Mise en circulation : décembre 2020
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.