screenshot
Supertest

UN ESSAI SIGNÉ MOTORSPORT

Essai BMW M3 (G80) CS : sans égal

Clément Choulot
le
Son prix et sa gueule promettent un nirvana que semblent démentir son poids et ses quatre roues motrices. Chaussée comme il se doit, la M3 CS est pourtant bien la berline pistarde hors norme annoncée par ses diables de concepteurs.
SOMMAIRE

En 2015, pour le prix (malus compris) de la berline que vous avez sous les yeux, vous auriez pu vous offrir une Ferrari 488 GTB avec quelques options sympas à peine kilométrée (ou une neuve hors malus). Oui, on parle bien de plus de 225 000 € ! Certes, la M3 a depuis trop longtemps oublié d’être (relativement) accessible, mais la Competition Sport pousse le bouchon à un niveau inédit, aussi déprimant qu’intriguant. Pour la déprime, je vous renvoie au pouvoir d’achat moyen des amoureux de voitures de sport dont la fonte est plus rapide que celle des glaciers alpins. Quant à l’intrigue, je confesse volontiers une fascination pour l’art allemand ancestral consistant à transformer une berline des familles en monstre de performances et, dans le cas présent, en prétendue bête de circuit. On peut, si ce n’est accepter, disons tolérer un tarif aussi exorbitant à la seule condition de toucher du doigt le sublime. La seule rareté ne suffit pas. Le look non plus, aussi méchant soit-il. 

m3 cs 021

À l’agressivité franchement décomplexée de la dernière génération de M3 (G80), la CS ajoute une lame avant façon GT4, de nombreuses touches de plastique renforcé de fibre de carbone (coques de rétros, capot, diffuseur), une calandre ajourée, un petit déflecteur sur la malle arrière et des teintes exclusives comme ce flamboyant Signal Green (option à 4 950 €). On retrouve peu ou prou la recette appliquée à la M4 CSL, jusqu’à la puissance du six en ligne biturbo portée de 510 à 550 ch, mais pas le spoiler arrière en « bec de canard » ni le « L » derrière le CS. BMW a le bon goût de ne pas faire référence à une quelconque légèreté pour cette M3 qui affiche 1 758 kg sur la balance de W-Autosport, contre 1 765 annoncés (c’est déjà ça !). Le constructeur parle d’une économie d’une vingtaine de kilos seulement par rapport à un modèle xDrive ordinaire. La CS lourde, contrairement à la CSL, impose en effet la transmission intégrale et les 50 kg qui vont avec. Le choix est surprenant, oui. Critiquable ? Pas nécessairement. Noyé dans une telle masse, cet embonpoint passe presque inaperçu, contrairement à la polyvalence et l’exploitation de la puissance qu’offrent deux roues motrices supplémentaires. Rappelons que ces dernières restent débrayables pour quiconque souhaiterait dégoupiller de temps à autre et goûter aux plaisirs fumants d’une pure propulsion. 

Cette M3 devient la berline dite “moyenne” la plus rapide jamais passée entre nos mains

m3 cs 025 copie

Profondes retouches 

Mais alors, qu’est-ce qui rend cette M3 limitée à 1 800 exemplaires pour le monde (73 pour la France) si spéciale ? Après une première prise en mains (Motorsport N°112) en pneus classiques sur le grand circuit des 24h du Mans, nous jouons cette fois à domicile, avec des semi-slicks et en bonne compagnie sur nos terres nivernaises. Le hasard a voulu que nous disposions, au même moment, d’une toute nouvelle M3 Touring pareillement chaussée (Michelin Cup 2), l’étalon parfait pour jauger le travail réalisé par BMW Motorsport sur la CS. Le dossier de presse parle de greffe de ressorts auxiliaires, de logiques d’amortissement revues, d’un carrossage accentué à l’avant ou encore de barres antiroulis spécifiques, mais ne livre pas plus de détails. Une chose est sûre, les ingénieurs et les metteurs au point ont bossé, et pas qu’un peu. Sans parler d’une auto transfigurée, je découvre sur nos routes de prédilection un châssis beaucoup plus précis, rigide et surtout communicatif. La suspension filtre aussi bien, voire mieux, tout en offrant une meilleure tenue de caisse. Elle incite même à pousser le curseur jusqu’au mode Sport+, histoire de faire corps sans se faire mal avec cette familiale habitée par le diable. 

m3 cs 050

Cette génération de M3 donne toujours l’impression qui n’en est pas une de conduire une très grosse voiture, mais la CS semble peser 200 kg de moins que son poids réel. Les réglages plus sportifs procurent un regain d’agilité que l’on explore avec autant de confiance que de gourmandise. L’envie d’arsouiller est accentuée par les bienfaits sonores du silencieux d’échappement en titane (-4 kg) et la louche de chevaux supplémentaires. Avec un couple inchangé mais déjà bien assez dévastateur d’origine, la poussée reste comparable à bas régime (les reprises mesurées sont quasi identiques) mais la CS respire de toute évidence mieux dans les tours, cela même sous une chaleur étouffante. Durant l’essai réalisé l’été, le thermomètre a affiché entre 36 et 38 degrés dans la Nièvre. C’est beaucoup, trop même, pour supertester comme il se doit une sportive de ce calibre. La canicule n’empêche pourtant pas la M3 d’accélérer encore plus fort qu’annoncé par BMW sur la ligne droite de Lurcy-Lévis. Le 0 à 100 km/h est expédié en 3”3 (3”4 revendiqué), contre 3”7 pour la M4 CSL (merci les 4 roues motrices). Après 400 m, la CS est toujours devant et ne finit par s’incliner que pour un dixième au passage de la borne. Le temps affiché, 20”4, est identique à celui d’une Porsche 992 GT3 RS. Avouez que ça se pose là… La M5 CS, première familiale thermique mesurée sous les 20” au mille, reste intouchable dans ce domaine mais cette M3 devient la berline dite “moyenne” la plus rapide jamais passée entre nos mains, devant la lourde hybride AMG C 63 S E Performance forte de 680 ch.

m3 cs 057

Rigueur et fun 

Si la météo extrême ne semble avoir eu que peu ou pas d’influence sur les performances mesurées en ligne droite, le pire est à craindre sur le circuit Club de Magny-Cours où le bitume dépasse les 60 °C. Nous sommes plus proches de la température idéale de fusion que d’exploitation des Michelin Pilot Sport Cup 2, mais contrairement aux Pirelli PZero Corsa qui rendront les armes sur une autre voiture chronométrée le même jour, les semi-slicks français tiennent bon et permettent de profiter très largement, si ce n’est pleinement, des qualités dynamiques exceptionnelles de la CS. 

m3 cs 038

Ce qui est vrai sur la route l’est aussi sur piste : le châssis apparaît plus affûté et réactif, avec ce sentiment de rigidité copieusement accrue. Notez que notre voiture est équipée des barres anti-rapprochement M, une option à 1 150 € qui se présente sous la forme d’un beau et large treillis composé d’éléments en aluminium moulé reliant les jambes de force. Autre option notable et bien plus onéreuse, le freinage carbone-céramique à 8 850 € assure une puissance et une constance à toute épreuve, là encore malgré la fournaise de cette fin d’été. Le plus étonnant et jouissif au volant de la CS, c’est sa capacité à marier fun et rigueur. C’est bien connu, du mordant d’un train avant naît la frivolité d’un train arrière et quand les narines géantes de la bête reniflent la corde, le choix est alors offert au pilote d’utiliser ou nom la poupe pour enrouler les obstacles avec plus ou moins d’angle et de frissons. Paradoxalement, l’exercice paraît plus naturel qu’aux commandes de la M3 propulsion de base. Question, là encore, de mise au point, de rigueur et du meilleur feeling de direction qui en découle. Le différentiel arrière a vu son pilotage et son refroidissement (radiateur d’huile dédié) recalibrés pour la CS.

m3 cs 052

L’idéal, pour claquer un temps tout en profitant du joyeux équilibre typiquement M, c’est d’opter pour le mode 4WD Sport, pas forcément plus efficace mais plus grisant que le mode 4WD tout court. Il n’est alors pas interdit d’être autoritaire au volant et d’accélérer très tôt pour s’extraire des virages avec autant de vitesse que de panache. Le poids et le gabarit du bestiau ne s’oublient pas, mais se font assez discrets pour ne pas gâcher une fête que l’on aurait imaginée plus éphémère, surtout dans ces conditions. J’arrive à signer et reproduire durant une poignée de tours un chrono de 1’20”78. Il semble évident qu’avec 10 °C de moins dans l’air, la voiture pourrait faire mieux, mais c’est déjà presque une seconde de moins que la M3 deux roues motrices et seulement sept dixièmes de plus que la M4 CSL chaussées de bien plus efficaces Cup 2 R et essayée par 29 °C. L’ancienne M4 CS, elle, tournait déjà aussi vite (1’20”72) en 2017 pour 40 000 € de moins. D’accord, cela donne une furieuse envie d’aller jeter un œil du côté du marché de l’occasion, mais en attendant, la plus radicale des M3 est une bel et bien une sportive d’exception unique en son genre.   

m3 cs 009

En conclusion

Ce n’est ni une pure propulsion ni un modèle de légèreté, tant s’en faut, pourtant la M3 CS est une réussite sportive indéniable. Le travail réalisé sur le châssis et sa mise
au point font de cette berline surpuissante un outil aussi sensationnel sur route que démoniaque sur piste, qui n’oublie d’impliquer le pilote des familles, voire de le divertir. On ne fait pas plus rapide, efficace et palpitant dans la catégorie... Mais à quel prix ! m3 cs 010 copie

Partager la fiche

Nos dernières occasions
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.
LE VERDICT
Grip
Equilibre
Performances
Poids
Prix
NOTRE AVIS
4.5/5
SPORTIVES
D’OCCASION
44 900 €
bmw m5 e60 v12 occasion 1
BMW M5 (E60)
Mise en circulation : juin 2006
117 900 €
bmw m3 g80 occasion 3
BMW M3 (G80) Compétition
Mise en circulation : décembre 2022
69 900 €
bmw 1m 2
BMW 1M
Mise en circulation : octobre 2011
79 900 €
bmw x4 m occasion 1
BMW X4 M Compétition
Mise en circulation : novembre 2019
69 900 €
bmw 1m occasion 1
BMW 1M
Mise en circulation : octobre 2011
 FICHE
TECHNIQUE
Moteur
6 en ligne
Disposition
avant
Longitudinale
Cylindrée (cm3)
2993 cm³
Suralimentation
Biturbo
Puissance maxi (ch à tr/mn)
550 à 6250
Couple maxi (Nm à tr/mn)
650 de 2750 à 5950

Régime maxi (tr/mn)

7200 tr/mn
Vitesse maximum (km/h)
302
0-100 km/h annoncé
Non communiqué
0-100 km/h mesuré
3''3
0-200 km/h annoncé
Non communiqué

0-200 km/h mesuré

10''9
400m DA annoncé
Non communiqué

400m DA mesuré

11''0
1000m DA annoncé
Non communiqué

1000m DA mesuré

20''4
10,1
CO2 (g/km)
230

Prix

157000 (1800 exemplaires)
Puissance fiscale
Non communiqué
motorsport blanc
NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN NUMÉRO
 VOUS AIMEREZ
AUSSI
lamborghini revuelto 2
Recevez les dernières actus

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.